La proportion des familles de personnes âgées qui avaient une dette s'est accrue pour passer de 27 % en 1999 à 42 % en 2016, révèle Statistique Canada dans une étude publiée ce matin.

LOUISE LEDUC LA PRESSE

La proportion des familles âgées qui avaient une dette hypothécaire « a presque doublé, passant de 8 % à 14 % et la part de celles qui avaient une dette de consommation est passée de 24 % à 37 % » peut-on lire.

Les personnes âgées sont plus nombreuses à avoir une dette, mais en plus, le montant médian de cette dette est nettement plus élevé. Il était de 9 000 $ en 1999, alors qu'il se chiffre maintenant à 25 000 $.

Mais dans le même temps, la valeur médiane des actifs détenus par ces familles endettées s'est également accrue, poursuit Statistique Canada, passant de 327 000 $ à 607 400 $.

« Les biens immobiliers étaient à l'origine de plus de la moitié de l'augmentation globale de la valeur des actifs des personnes âgées», est-il écrit.