(Washington) La Réserve fédérale des États-Unis a indiqué mercredi que l’économie progressait à une cadence modérée en mars et au début avril, malgré les incertitudes causées par les tensions commerciales et d’importantes inondations dans le Midwest.

Associated Press

Dans son dernier rapport sur les conditions économiques dans le pays, la banque centrale a indiqué que certains districts avaient signalé une légère amélioration après le ralentissement de cet hiver. Toutefois, des faiblesses ont persisté, notamment en ce qui concerne les dépenses de consommation, qui représentent les deux tiers de l’activité économique.

Le rapport de la Fed, connu sous le nom de livre beige, a indiqué que les tarifs imposés sur les importations, la hausse des coûts d’expédition et les augmentations de salaire avaient tous contribué à une certaine augmentation du coût des intrants.

Le rapport a révélé que les prix de nombreux produits agricoles restaient bas, et que plusieurs districts, dont ceux de St. Louis, Minneapolis et Kansas City, avaient exprimé certaines inquiétudes quant à l’impact potentiel des inondations sur la production agricole cette année.

Les conclusions du livre beige serviront de base aux discussions des représentants de la banque centrale, lorsqu’ils se réuniront du 30 avril au 1er mai pour discuter des taux d’intérêt. La vaste majorité des observateurs s’attendent à ce que la Fed laisse ses taux inchangés à l’issue de cette rencontre.