Un symbole montréalais disparaît. À la vue de plusieurs passants stupéfiés, une équipe s'est affairée à décrocher tôt ce matin la célèbre enseigne d'Archambault Musique qui ornait depuis de nombreuses décennies le magasin situé à l'angle des rues Sainte-Catherine et Berri.

Mis à jour le 26 nov. 2018
MARIO GIRARD LA PRESSE

«Comme nous ne sommes plus les locataires de cette partie de l'édifice, les propriétaires (Québecor) nous ont demandé de retirer notre enseigne», a déclaré à La Presse Émilie Laguerre, porte-parole de Renaud-Bray/Archambault.

L'équipe de Qub Radio, le nouveau média numérique de Québecor, occupe depuis quelques semaines la partie du rez-de-chaussée laissée vacante par Archambault.

Montréal récupère l'enseigne

«Je suis super déçue ; c'était vraiment une affiche emblématique du centre-ville», a réagi la mairesse Valérie Plante. Elle a indiqué que l'enseigne serait sauvée. «Ville-Marie a déjà récupéré l'enseigne. Il n'était pas question que ça aille aux poubelles», a ajouté Mme Plante. Celle-ci souligne que le propriétaire a agi de plein droit, l'affiche ne faisant l'objet d'aucune protection patrimoniale.

Montréal est à évaluer où elle compte installer l'enseigne. Près d'un autre magasin Archambault au centre-ville ? À la Place Émilie-Gamelin ? Tout est sur la table, dit la mairesse.

- Avec Pierre-André Normandin