Les hausses salariales de 2019 devraient être plus élevées que ce à quoi les employés s'attendent, selon des études menées pour l'Ordre des conseillers en ressources humaines agréés (CRHA).

Mis à jour le 21 sept. 2018
Isabelle Massé LA PRESSE

2,6 %

C'est l'augmentation que prévoient donner les entreprises québécoises en 2019. Le contexte actuel de pénurie de main-d'oeuvre serait la principale raison de cette hausse envisagée, selon le CRHA. « Les employeurs sont sous pression et augmentent plus fortement leurs offres salariales afin d'attirer et de retenir leur main-d'oeuvre, dit sa directrice générale Manon Poirier, dans un communiqué. Il est donc possible que les augmentations réelles de 2019 soient supérieures à celles prévues. »

1,7 %

C'est l'augmentation à laquelle s'attendent ceux qui travaillent au Québec en 2019. Les hommes prévoient toutefois obtenir plus que les femmes (soit 2,0 % contre 1,5 %). « Malheureusement, encore aujourd'hui, les femmes pensent obtenir et mériter moins que leurs collègues masculins », note Manon Poirier. Si les travailleurs de la région de Montréal s'attendent à une hausse de 1,9 %, ce pourcentage se situe à 1,5 % dans la région de Québec.

(Sources : CROP, Korn Ferry, Mercer, Morneau Shepell, Normandin Beaudry, PCI Perrault Conseil, Saucier Conseil, Willis Towers Watson)