• Accueil > 
  • Affaires > 
  • Économie 
  • > Accès à l'internet: «Nous ferons baisser les prix», dit Richard Branson 
Source ID:ae847b52-3796-424b-88b3-4c11b5ceb5fb; App Source:alfamedia

Accès à l'internet: «Nous ferons baisser les prix», dit Richard Branson

Richard Branson, fondateur du géant anglais Virgin, était... (Photo Simon Dawson, Archives Bloomberg)

Agrandir

Richard Branson, fondateur du géant anglais Virgin, était de passage à Montréal, hier, dans le cadre du lancement d'un service d'accès internet résidentiel.

Photo Simon Dawson, Archives Bloomberg

Onze ans après s'être implanté au Québec dans le marché de la téléphonie mobile, le géant anglais Virgin augmente sa présence dans la province en lançant un service d'accès internet résidentiel. Son populaire fondateur, Richard Branson, a répondu à quelques questions à cette occasion, hier.

Pourquoi étendre au Québec votre service offert en Ontario depuis juillet ?

Les choses vont très bien à Toronto et en Ontario en général. Nous avons voulu le lancer là d'abord pour nous assurer que tout allait bien. Nous savons qu'au Québec, les gens sont exigeants avec leur service. Nous sommes maintenant prêts à l'offrir ici. Nous pensons que nos prix sont avantageux et nous allons tenter notre chance. Nos clients de Virgin Mobile auront droit à trois mois gratuits et nous espérons que d'autres vont l'essayer.

Les Canadiens sont généralement très critiques à l'égard de leur accès à l'internet, qu'ils jugent trop cher, plus cher qu'ailleurs. Comment avez-vous trouvé le système canadien ?

Dans tous les domaines, plus il y a de compétiteurs, meilleurs sont les prix. Nous ferons baisser les prix, je présume que d'autres le feront aussi. Espérons que cela réglera le problème. Je soupçonne que la seule raison pour laquelle les prix sont plus élevés au Canada est un manque de concurrence.

Comment se porte votre relation avec Bell ?

Nous avons une très bonne relation avec eux. Ce sont les propriétaires de Virgin Mobile, mais comme ils utilisent notre marque, nous avons notre mot à dire. Nous sommes des concurrents le jour et des amis le soir, comme il se doit.

On vous a récemment entendu dire, avant l'élection américaine, que vous souhaitiez voir entrer un homme d'affaires à la Maison-Blanche, mais pas cette année. Comment réagissez-vous à l'élection de Donald Trump ?

Comme beaucoup de gens, je suis très inquiet. Je suis très inquiet de son attitude par rapport au réchauffement climatique et aux enjeux sociaux en général. Nous allons laisser trois mois à son administration pour essayer de nous prouver que nous avions tort de nous en faire, mais si elle ne le fait pas, je me joindrai à beaucoup d'autres pour sortir dans les rues et essayer de faire en sorte que les États-Unis restent fidèles à l'accord de Paris, qui est essentiel pour le monde, et respectent d'autres enjeux très importants comme celui-là.

Prix avantageux

Même si Virgin Mobile Canada appartient à Bell, son offre d'accès internet résidentiel est nettement plus avantageuse que celle de cette dernière.

L'offre de Virgin se décline en seulement deux forfaits de vitesse identique : 25 mégabits par seconde en aval et 10 en amont. L'un des forfaits impose une limite de téléchargement de 300 gigaoctets, l'autre est « illimité ».

Le premier forfait coûte 45 $, soit 15 $ de moins que des offres comparables de Bell ou Vidéotron, mais dont la limite de téléchargement est inférieure de moitié. À 60 $, le forfait illimité est au bas mot 10 $ de moins que l'offre comparable des deux géants.




la boite: 4391560:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer