Les ventes au détail ont augmenté de 0,6% pour atteindre 44,4 milliards de dollars en septembre, une hausse attribuable aux ventes des concessionnaires de véhicules et de pièces automobiles, a révélé mardi Statistique Canada.

LA PRESSE CANADIENNE

Si on exclut les ventes de véhicules et de pièces automobiles, les ventes au détail sont demeurées inchangées pendant le mois.

Ce résultat a répondu aux attentes des économistes, selon Thomson Reuters. On s'attendait cependant à ce que les ventes au détail excluant le secteur automobile augmentent de 0,5% comparativement au mois précédent.

Statistique Canada a précisé que les ventes avaient augmenté dans 7 des 11 sous-secteurs.

Les concessionnaires de véhicules et de pièces automobiles ont enregistré la plus forte hausse en dollars, soit 2,4%. Il s'agit de la première hausse en trois mois, laquelle est principalement attribuable aux concessionnaires d'automobiles neuves, qui ont enregistré une augmentation de 2,8%.

Les ventes au détail ont augmenté dans huit provinces en septembre. Les progressions observées au Québec, en Ontario et en Colombie-Britannique ont été à l'origine de la majeure partie de la hausse.

Les détaillants au Québec ont déclaré une hausse de 0,9% en septembre, attribuable en grande partie à une augmentation des ventes de camions chez les concessionnaires d'automobiles neuves.

Dans les provinces de l'Atlantique, les ventes ont progressé pour une deuxième fois en trois mois au Nouveau-Brunswick (+1,7%) et à Terre-Neuve-et-Labrador (+1,5%). En Nouvelle-Écosse (+0,8%), les ventes au détail ont augmenté pour un troisième mois d'affilée. À l'Île-du-Prince-Édouard (+3,9%), les ventes ont crû en raison de l'augmentation des ventes des concessionnaires d'automobiles neuves qui a précédé une hausse de la taxe de vente harmonisée dans la province.