Le moral des ménages aux États-Unis a reculé plus que prévu en février, selon l'indice publié mardi par le Conference Board.

Publié le 23 févr. 2016
AGENCE FRANCE-PRESSE

L'indice a cédé 5,6 points en un mois pour s'établir à 92,2 alors que les analystes tablaient sur un recul moins marqué de 0,8 point.

Cette contre-performance met un coup d'arrêt à deux mois consécutifs de hausse de la confiance des ménages.

«L'avis des consommateurs sur la conjoncture s'est affaibli, principalement en raison d'une impression moins favorable sur le climat des affaires», a noté l'économiste en chef du Conference Board, Lynn Franco.

La proportion des personnes s'attendant à une amélioration de la situation économique dans les six prochains mois a décliné en un mois, passant de 15,9 à 14,6%, note le Conference Board.

Les ménages étaient également moins optimistes concernant le marché du travail. La proportion de foyers s'attendant à voir plus d'offres d'emplois dans les mois à venir a ainsi baissé de 13,4 à 12,2%.

L'indice concurrent publié par l'Université du Michigan a lui aussi fait apparaître une baisse du moral des ménages en février.