L'activité économique dans la région de Chicago a ralenti en septembre, à la surprise des analystes, selon l'indice local des directeurs d'achats de l'association ISM publié mercredi.

Publié le 30 sept. 2015
AGENCE FRANCE-PRESSE

L'indicateur s'est établi à 48,7, glissant, pour la cinquième fois cette année, sous la barre des 50 qui dresse la limite entre la baisse et la hausse d'activité.

Les analystes tablaient sur un moindre recul, prévoyant un ralentissement de la croissance d'activité à 52,9 contre 54,4 au mois d'août.

L'ISM Chicago qui mesure la perception que les entreprises de la région ont de la conjoncture est considéré comme un bon baromètre pour l'activité économique dans le pays.

Selon le communiqué d'ISM, la contraction du mois de septembre s'explique surtout par une baisse des nouvelles commandes et de la production intervenues dans le cadre d'un affaiblissement de la demande mondiale et d'une «intense volatilité» sur les marchés financiers.

«Un peu moins de 30% des directeurs d'achats interrogés ont reconnu que les difficultés économiques en Chine avaient un impact sur leur activité plus fort que les problèmes rencontrés dans l'Union européenne», indique l'ISM. Dans le même temps, autant de professionnels (30%) ont indiqué que ni la Chine ni l'Europe n'avaient eu d'influence particulière sur le volume de leurs affaires le mois dernier.