Les créations d'emplois dans le secteur privé aux Etats-Unis ont été dynamiques en septembre, comme s'y attendaient les analystes, selon l'enquête mensuelle publiée mercredi par la société de services informatiques aux entreprises ADP.

Mis à jour le 30 sept. 2015
AGENCE FRANCE-PRESSE

Le nombre d'embauches dans le secteur privé s'est établi à 200 000 en septembre après 186 000 le mois précédent (chiffre révisé).

«La machine américaine a créé des emplois et continue d'embaucher à un rythme fort et continu», a estimé mercredi Mark Zandi, chef économiste de Moody's Analytics qui compile les données du spécialiste des fiches de paie ADP.

«En dépit des pertes d'emplois dans le secteur énergétique et dans les industries manufacturières, l'économie est proche de 200 000 créations d'emplois mensuelles», a-t-il poursuivi, ajoutant qu'à ce rythme «le plein emploi se rapproche à grands pas».

Le gouvernement publie vendredi les chiffres officiels de l'emploi. Les analystes s'attendent à 205 000 créations d'emplois en septembre contre 173 000 en août. Le taux de chômage devrait rester à 5,1%, son plus bas niveau depuis sept ans.

Dans le seul secteur privé, le secteur des services a largement tiré les nouvelles embauches, créant 188 000 nouveaux emplois. Par secteur industriel, le secteur manufacturier détruit toujours des emplois (-15 000), mais le bâtiment en a créé 35 000, le commerce et le transport 39 000 et les services aux entreprises 29 000.

Par taille d'entreprises, ce sont les grandes entreprises de plus de 1 000 salariés qui ont créé le plus d'emplois (109 000), un rythme qui s'accélère.

Cela fait dire à Ahu Yildirmaz, directeur de la branche recherche d'ADP, que les plus grandes entreprises «commencent à se relever de l'impact de la faible demande mondiale et du dollar plus fort».

Les petites entreprises ont créé 37 000 emplois tandis que celles de taille moyenne ont créé 56 000 nouveaux postes, selon l'enquête ADP.