La société du secteur des télécommunications Exfo (T.EXF) a fait état mardi pour son deuxième trimestre clos le 28 février d'une perte nette de 1,3 million de dollars US, ou 2 cents US l'action.

Publié le 26 mars 2014
LA PRESSE CANADIENNE

Un an plus tôt, l'entreprise québécoise avait enregistré un bénéfice net de 39 000 $ US, et un résultat nul par action.

Au deuxième trimestre de l'exercice 2014, les ventes ont reculé à 51,2 millions US, comparativement à 62,6 millions US au deuxième trimestre de 2013.

Les commandes ont augmenté à 58,7 millions US, par rapport à 53,4 millions US au cours de la même période de l'exercice précédent.

Le président et chef de la direction d'Exfo, Germain Lamonde, s'est réjoui d'une croissance importante du carnet de commande.

Il a signalé que l'entreprise a terminé la première moitié de l'exercice 2014 avec des commandes «relativement similaires» à celles de l'exercice précédent.

M. Lamonde a fait valoir les plateformes technologiques lancées récemment, incluant les solutions à haute vitesse filaires et sans fil.

Exfo se présente comme l'un des plus importants fournisseurs de solutions de test et d'assurance de services de pointe pour les opérateurs et les fabricants d'équipement de réseaux filaires et sans fil de l'industrie des télécommunications. La société compte quelque 1600 employés répartis dans 25 pays et desservant plus de 2000 clients.

Les actions de l'entreprise ont terminé la séance de mardi à 5,20$ à la Bourse de Toronto, en hausse de deux cents, soit moins d'un pour cent par rapport à leur précédent cours de clôture.