Les inscriptions hebdomadaires au chômage ont rebondi de façon inattendue aux États-Unis pour la semaine close le 14 décembre, surprenant les analystes, a indiqué jeudi le département du Travail.

Publié le 19 déc. 2013
AGENCE FRANCE-PRESSE

En données corrigées des variations saisonnières, elles se sont établies à 379 000, en hausse de 10 000 par rapport à la semaine précédente, alors que les analystes tablaient, dans leur prévision médiane, sur un recul prononcé à 333 000.

Les inscriptions de la semaine précédente ont été légèrement révisées en hausse de 1000, à 369 000.

Le ministère n'avait «pas de raison particulière» pour expliquer cette hausse, un statisticien notant toutefois «la volatilité de la saison des fêtes».

À 379 000, les nouvelles demandes d'allocations chômage se rapprochent de leur niveau d'il y a neuf mois, lors de la semaine close le 30 mars.

En moyenne sur un mois, les nouvelles inscriptions au chômage augmentent de 13 250 à 343 500.

Il y a un an les inscriptions hebdomadaires au chômage étaient moins élevées à 366 000. C'est la première fois depuis octobre 2013, que les demandes d'allocations sont supérieures à ce qu'elles étaient un an auparavant.

Le taux de chômage était de 7% en novembre, au plus bas niveau depuis cinq ans.