Les commandes de biens durables ont rebondi en février, effaçant leur chute du mois précédent, grâce aux industries de transport, selon des chiffres publiés mardi à Washington.

AGENCE FRANCE-PRESSE

Les commandes de biens durables ont progressé de 5,7% en rythme annualisé et en données corrigées des variations saisonnières, indique le ministère, alors que la prévision médiane des analystes les donnait en hausse de 3,8% seulement.

Le gouvernement a revu en baisse de 1,1 point sa dernière estimation de leur recul de janvier --le premier en six mois, à 3,8%.

La hausse de février résulte officiellement d'un rebond des commandes passées aux industries de transport, en particulier dans le secteur de l'aéronautique, soumis a des fortes variations d'un mois sur l'autre.

Les commandes à l'aviation civile ont ainsi presque doublé après avoir diminué d'un peu moins d'un quart en janvier, et celles d'automobiles ont progressé de 3,8%, près de cinq fois plus vite que le mois précédent, indiquent les données du gouvernement.

Hors secteur des transports, l'indicateur du ministère a reculé pour la première fois en six mois, de 0,5%.

La prévision médiane des analystes donnait une baisse un peu moins marquée, de 0,2%.

Exception faite des commandes de défense, l'indicateur a connu en février sa hausse la plus forte depuis septembre (+4,5%), signe que les industries du pays pourraient commencer à ressentir durement le contrecoup des restrictions budgétaires qui touchent le Pentagone.

En glissement annuel, indique le ministère, les commandes de biens durables ont progressé de 1,2% en février.

Selon les chiffres officiels, les commandes de biens d'équipement hors défense et aviation ont baissé de 2,7% en rythme annualisé après avoir connu en janvier leur hausse la plus forte en plus de huit ans (6,7%).

En glissement annuel, cet indicateur de l'investissement des entreprise dans leur outil de production a progressé officiellement de 0,7% sur les deux premiers mois de l'année.