Le géant de l'électronique nippon Sony a investi environ 50 milliards de yens (410 millions d'euros) dans son compatriote Olympus et en est ainsi devenu vendredi le premier actionnaire, comme convenu en septembre dernier, a annoncé vendredi le spécialiste des appareils photo et endoscopes.

Publié le 22 févr. 2013
AGENCE FRANCE-PRESSE

Sony, qui détenait déjà 4,72 % d'Olympus, a acheté 34,388 millions d'actions supplémentaires d'Olympus, lesquelles ont été émises dans ce but afin de renforcer le capital de ce groupe à peine remis d'un vaste scandale financier.

Sony a ainsi hissé sa part dans Olympus à 11,46 % des droits de vote et est passé de la quatrième place à la 1re dans le tour de table de son partenaire.

Les deux sociétés entendent collaborer sur le volet technique et doivent aussi créer une coentreprise pour développer et fabriquer des endoscopes et autres systèmes d'imagerie médicale.

L'établissement de cette firme conjointe est actuellement retardé par les autorités chinoises de la concurrence qui n'ont pas encore donné leur feu vert.

Cet accord Sony/Olympus est intervenu en septembre dernier après des mois de discussions, plusieurs groupes ayant proposé leur aide à Olympus qui traverse une phase de difficultés après la révélation fin 2011 de maquillage de pertes financières durant deux décennies.

Depuis, le groupe, à court d'argent, a fait le ménage dans ses instances dirigeantes et du tri dans ses activités afin de concentrer ses ressources sur ses domaines-piliers.