L'éditeur américain de jeux vidéos Electronic Arts (EA) a annoncé mardi un creusement de sa perte nette trimestrielle et des prévisions jugées décevantes pour les fêtes, invoquant notamment un accueil frais de la critique pour un des ses derniers produits.

AGENCE FRANCE-PRESSE

Au deuxième trimestre de son exercice décalé 2012/13 (juillet-septembre), l'éditeur de SimCity ou des jeux Fifa a accusé une perte nette de 381 millions de dollars, creusée de 12% par rapport à celle de 340 millions subie un an plus tôt.

Par action et hors exceptionnels, le groupe a dégagé un bénéfice de 15 cents, nettement supérieur aux 5 cents dégagés un an plus tôt et aux 11 cents attendus par les analystes. Mais le chiffre d'affaires, en baisse de 1% à 711 millions de dollars, est nettement inférieur aux attentes (1,08 milliard).

Le groupe de Redwood City, en Californie, a en outre annoncé des prévisions nettement inférieures aux attentes du marché pour le trimestre en cours, qui recouvre la période importante des fêtes de fin d'année.

Il prévoit un bénéfice courant par action de 50 à 60 cents et un chiffre d'affaires situé entre 900 millions et 1 milliard de dollars, là où le consensus des analystes donne respectivement 71 cents et 1,39 milliard.

Sur l'ensemble de l'exercice décalé, qui s'achèvera fin mars, Electronic Arts prévoit un bénéfice courant par action de 1,00 à 1,15 dollar et un chiffre d'affaires de 3,85 à 4,0 milliards. Les analystes tablaient jusqu'ici sur respectivement 1,05 dollar et 4,13 milliards.

«Notre troisième trimestre apparaît faible à cause essentiellement de Medal of Honor», un nouveau jeu lancé la semaine dernière et dont l'accueil par la critique a été moins bon que prévu, a commenté le directeur général, John Riccitiello, lors d'une conférence avec des analystes, jugeant que le trimestre suivant devrait être meilleur.

Il s'est en revanche félicité de «ventes très fortes» au deuxième trimestre pour les jeux sportifs Madden NFL 13 et FIFA Soccer 13, et de bonnes performances dans les jeux pour smartphones et tablettes.

Le président d'EA, Frank Gibeau, a évoqué un nombre de joueurs record pour les versions en ligne et les téléchargements de contenus liés à Madden NFL 13, FIFA 13 et Battlefield, soulignant que ces deux derniers étaient «bien partis pour devenir des franchises à un milliard de dollars par an».

Le directeur financier Blake Jorgensen, en fonctions depuis quelques semaines, a estimé que le secteur mondial des jeux vidéo enregistrait actuellement une croissance d'un pourcentage élevé à un chiffre, mais que le créneau des jeux et services en ligne affichait une progression de plus de 20%.

EA affiche sur ce créneau une croissance de près du double, avec des revenus de 324 millions de dollars.

«Les activités sur mobile continuent de se développer, tandis que la croissance des jeux sur réseaux sociaux ralentit», a aussi souligné M. Jorgensen.

Frank Gibeau a relevé le bon démarrage d'un jeu conçu pour le système iOS de l'iPhone et de l'iPad, The Simpsons: Tapped Out. Lancé en août, il a déjà été téléchargé 17 millions de fois et «génère des revenus significatifs dans plus de 40 pays dont le Royaume-Uni, l'Allemagne et la France», a-t-il indiqué, y voyant «la démonstration que le mobile gagne rapidement en ampleur» et qu'EA y enregistre «une croissance durable de ses parts de marché».