«Lente croissance dans un environnement de lente croissance»: c'est le retour à la normale chez Astral Média (T.ACM.A) après le refus de l'offre publique d'achat de BCE par le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC).

Paul Durivage LA PRESSE

L'analyste Drew McReynolds de RBC Dominion Valeurs mobilières porte tout de même de 40,62$ à 44$ son évaluation de la valeur fondamentale du titre dans le cours normal de ses activités. Celle-ci représente un multiple de 7,5 fois les estimations combinées du bénéfice avant impôts, amortissement et intérêts pour les exercices de 2014 et 2015.

L'évaluation de M. McReynolds rejoint la moyenne de ses six collègues qui suivent le titre. Celles-ci vont de 43,50$ par action jusqu'à 48$ pièce (TD Valeurs mobilières), le chiffre de 44$ ressortant dans la moitié des cas.

> La suite sur le blogue des marchés