Une recrue de marque fait ses débuts dans AC 3: Anvil Next.

Vincent Brousseau-Pouliot LA PRESSE

Le moteur de jeu, sur lequel Ubisoft planche depuis trois ans, permettra un nouveau système de combat, d'escalade et de course. Qu'est-ce qu'un moteur de jeu? C'est un logiciel utilisé par l'équipe de production pour créer le contenu du jeu et le code lu par les consoles, qui ne peuvent pas afficher plus de 30 images par seconde.

Si le code est trop lourd, impossible de transmettre autant d'images par seconde. «Si on descend sous 30 images par seconde, le joueur sent que le jeu ralentit», dit Marc-Antoine Lussier, directeur technique design d'AC 3. «On cherche des algorithmes pour que les codes soient les plus légers possible», résume le producteur associé Philippe Ducharme.

Au lieu de 15 personnages comme sa version précédente, Anvil Next permet d'afficher 2000 personnages en même temps à l'écran - une nécessité pour reproduire les batailles entre Américains et Britanniques auxquelles prend part le héros Connor.

Anvil Next permet aussi de créer des scènes où le climat et la météo sont beaucoup plus variés. Il a fallu deux ans et demi aux programmeurs d'Ubisoft pour mettre au point les scènes sur la neige. «Il faut trouver de l'espace pour entrer tous les détails, dit Marc-Antoine Lussier. Heureusement, il n'y a pas de foule dans la forêt ou dans la neige. Ça nous permet de récupérer de l'espace. Pour la neige, on a mis moins d'animaux en hiver. C'est logique avec l'histoire et ça nous permet de récupérer de l'espace.»