Le géant canadien des télécommunications Rogers Communications (T.RCI.B) a dévoilé mercredi une hausse modeste de ses revenus et de son bénéfice au troisième trimestre, une performance qui correspond essentiellement aux attentes des analystes.

Publié le 24 oct. 2012
LA PRESSE CANADIENNE

L'entreprise torontoise a affiché un bénéfice trimestriel de 495 millions de dollars ou 96 cents par action, contre 489 millions ou 90 cents par action l'an dernier.

Ses revenus ont augmenté de 1 pour cent à 3,17 milliards.

Ses revenus correspondent essentiellement aux attentes des analystes relancés par Thomson Reuters, mais son bénéfice a été supérieur de 7 cents par action à leurs prédictions.

Le bénéfice d'exploitation de Rogers a avancé de 5% à 1,29 milliard.

Le président et chef de la direction de l'entreprise, Nadir Mohammed, a attribué cette performance aux ventes robustes d'abonnements à des téléphones intelligents et aux revenus sans fil, tout comme à une amélioration des marges dans les activités sans fil et de câblodistribution.

La division médiatique de Rogers a constaté un recul de ses revenus en raison d'un fléchissement des recettes publicitaires.