Wi-Lan (T.WIN) a annoncé mardi avoir entrepris une poursuite contre Toshiba, le géant japonais de l'électronique étant soupçonné de contrefaçon de brevet relativement à des questions de télévision numérique et de technologie d'affichage.

Publié le 16 oct. 2012
LA PRESSE CANADIENNE

La poursuite a été déposée par le concédant de licences d'Ottawa auprès d'un tribunal de Floride, a précisé Wi-Lan.

Les soupçons de Wi-Lan a l'égard de Toshiba n'ont pas été vérifiés en cour.

Les brevets accordent le droit d'exploiter une technologie spécifique, et les poursuites relatives à la contrefaçon de brevet sont courantes au sein du secteur de la technologie.

Wi-Lan fournit des licences sur la propriété intellectuelle de plus de 260 sociétés à travers le monde, lesquelles sont généralement actives dans la fabrication et la commercialisation de produits de communications et d'articles électroniques.

À la Bourse de Toronto, mardi après-midi, les actions de Wi-Lan valaient 5,76 $, en hausse de 17 cents, soit un peu plus de trois pour cent par rapport à leur précédent cours de clôture.