Les commandes de biens durables ont chuté en août après trois mois de hausse, frappées par des annulations dans l'aviation civile, mais aussi par une forte baisse dans le secteur de l'automobile, selon des chiffres officiels publiés jeudi à Washington.

Publié le 27 sept. 2012
AGENCE FRANCE-PRESSE

Elles ont reculé de 13,2% par rapport à juillet, en données corrigées des variations saisonnières, a indiqué le département du Commerce, alors que la prévision médiane des analystes les donnait en baisse de 5,0%.

Cette chute correspond au recul de l'indicateur des commandes nouvelles le plus fort depuis janvier 2009, quand le pays était encore en récession.

Selon les chiffres du gouvernement, elle a été tirée par des annulations de commandes aux industries aéronautiques civiles, mais aussi par une chute de 10,9% des commandes d'automobiles, la plus forte en un an, et un fort recul des commandes de machines-outils (-4,7%) et de produits électroniques et informatiques (-3,4%).

Exception faite des industries de transport, où les commandes sont soumises à des fluctuations fortes d'un mois sur l'autre (celles de l'aéronautioque civile avaient bondi de 51,1% en juillet, et celles d'automobiles de 12,1% ce mois-là), les commandes de biens durables ont reculé pour le troisième mois de suite en août, de 1,6% par rapport au mois précédent, soit moins qu'en juin, où elles avaient baissé de 2,2%.

En données cumulées sur les huit premiers mois de l'année, les commandes de biens durables aux États-Unis ont progressé officiellement de 5,5% en glissement annuel.

Selon le gouvernement, les commandes de biens d'équipement hors défense et aviation ont progressé en août de 1,1% par rapport à juillet, après deux mois de forte baisse.

En glissement annuel, cet indicateur de l'investissement des entreprises dans leur outil de production affiche une hausse de 2,3% sur les huit premiers mois de l'année. Sa progression a nettement ralenti par rapport à ce qu'elle était encore au printemps.