Les nouvelles inscriptions au chômage ont baissé aux États-Unis, selon des chiffres publiés jeudi à Washington par le département du Travail.

AGENCE FRANCE-PRESSE

Le ministère a indiqué que 370 000 demandes d'allocations de chômage avaient été déposées dans le pays du 13 au 19 mai, en données corrigées des variations saisonnières, soit 0,5% de moins que la semaine précédente.

La baisse ainsi annoncée est inférieure à ce que pensaient les analystes dont la prévision médiane donnait l'indicateur du ministère à 365 000 nouveaux chômeurs.

Le gouvernement a revu en hausse de 0,5% son estimation des inscriptions au chômage de la semaine précédente.

Le nombre officiel des nouveaux chômeurs déclarés chaque semaine reste proche de son niveau le plus faible en quatre ans (361 000) touché en février, avant qu'il ne remonte nettement en mars et en avril.

En moyenne sur un mois, le nombre de nouveaux chômeurs a baissé, signe que la tendance de décrue des nouvelles inscriptions a peut-être repris.

Selon le dernier rapport officiel sur l'emploi américain, le taux de chômage des États-Unis a continué sa baisse en avril pour s'établir à 8,1%, son niveau le plus faible depuis janvier 2009, alors que les embauches ralentissaient nettement, le pays n'ayant créé ce mois-là que 115 000 emplois nets.

La banque centrale américaine (Fed) a indiqué fin avril que le taux de chômage pourrait selon elle baisser d'ici à la fin de l'année jusqu'à atteindre 7,8% en moyenne sur le quatrième trimestre.