Shaw Communications a affiché jeudi un bénéfice du quatrième trimestre en baisse de 32 pour cent, les pertes liées à l'abandon de sa stratégie pour le sans-fil ayant eu le dessus sur les gains réalisés ailleurs dans l'entreprise.

LA PRESSE CANADIENNE

Le fournisseur de services de câblodistribution, d'Internet et de télévision par satellite a fait état d'un bénéfice net de 82,5 millions $, soit 18 cents par action, comparativement à un bénéfice de 121,6 millions $, ou 28 cents par action, pour la même période un an plus tôt.

Shaw a attribué le déclin du trimestre terminé le 31 août à des frais de 83,7 millions $, soit 19 cents par action, liés à ses activités abandonnées.

Au cours du trimestre, qui a mis fin à l'exercice financier 2011 de l'entreprise, Shaw a décidé de faire marche arrière et de ne pas s'engager sur le marché de la téléphonie cellulaire, radiant de ses livres la valeur de ses actifs dans ce secteur.

Le chef de la direction, Brad Shaw, s'est en outre dit ravi de la façon dont l'entreprise a respecté ses engagements financiers pendant l'exercice, soulignant la solide croissance du bénéfice d'exploitation de sa division du câble et l'amélioration de ses marges au quatrième trimestre.

Les revenus de Shaw ont progressé à 1,18 milliard $, comparativement à un chiffre d'affaires trimestriel de 938,9 millions $ lors de la même période l'année dernière.

Le bénéfice net des activités continues de Shaw - en excluant le réseau de téléphonie cellulaire qu'il construisait - a progressé à 166,2 millions $, soit 37 cents par action, par rapport à 122,6 millions $, ou 28 cents l'action, l'an dernier.

L'action de Shaw Communications [[|ticker sym='T.SJR.B'|]] reculait jeudi après-midi de 55 cents à la Bourse de Toronto, pour s'échanger à 20,54 $.