Le numéro un mondial des téléphones mobiles, le finlandais Nokia (NOK), a annoncé jeudi une perte nette de 68 millions d'euros au troisième trimestre, contre un bénéfice net de 529 millions d'euros pour la même période en 2010.

AGENCE FRANCE-PRESSE

La perte était toutefois moins importante que prévu par des analystes interrogés par Dow Jones Newswires, qui s'attendaient à une perte de 321 millions d'euros, et l'action bondissait de 9,82% à la Bourse d'Helsinki peu après la publication de ces résultats.

Le chiffre d'affaires trimestriel a chuté de 13% à 8,98 milliards d'euros, contre 10,27 milliards pour la période de juillet à septembre 2010, surpassant légèrement les attentes des analystes de 8,64 milliards.

Les ventes d'appareils téléphoniques Nokia ont chuté de 25% en glissement annuel. Cette chute est de 39% dans le secteur lucratif des téléphones intelligents où le finlandais fait face à la concurrence de l'iPhone d'Apple et aux téléphones sous système Android de Google.

«Je suis encouragé par les progrès que nous avons faits au cours du troisième trimestre, mais je note que d'autres étapes importantes sont à venir dans notre parcours de transformation», a déclaré le directeur général Stephen Elop, un ancien dirigeant de Microsoft qui a pris la tête de Nokia en septembre dernier.

Il s'est également dit satisfait des débuts de la collaboration de Nokia avec le système d'exploitation de Microsoft, Windows Phone, expliquant que les consommateurs dans certains marchés auront accès au nouveau produit au cours du quatrième trimestre 2011.

Nokia avait annoncé en février une alliance avec le géant américain pour mener une «guerre» contre l'essor fulgurant d'Apple et Google sur le créneau dans téléphones intelligents.