L'indicateur avancé composite était presque inchangé en septembre au Canada, et ce, pour un quatrième mois d'affilée.

LA PRESSE CANADIENNE

Statistique Canada a précisé que 6 des 10 composantes avaient poursuivi leur progression, soit le même nombre qu'en août. La faiblesse de l'indice a été principalement attribuable au marché boursier et au secteur de la fabrication, qui ont tous deux contrebalancé en grande partie la reprise du secteur du logement.

Toutes les composantes liées à la demande des ménages ont affiché des hausses. Le secteur du logement est arrivé en tête, progressant de 1,2%, soit sa hausse mensuelle la plus importante depuis le printemps.

Les trois composantes liées au secteur de la fabrication ont connu un recul, en comparaison de deux le mois précédent.

Les nouvelles commandes se sont repliées de 0,7% et la durée hebdomadaire moyenne de travail a légèrement régressé pour un quatrième mois consécutif.