Bombardier (T.BBD.B) a été le deuxième titre le plus échangé mardi à la Bourse de Toronto et a perdu 19 cents à 6,17$: c'est 2,99% de sa valeur.

Jean-François Cloutier

Bombardier [[|ticker sym='T.BBD.B'|]] a été le deuxième titre le plus échangé mardi à la Bourse de Toronto et a perdu 19 cents à 6,17$: c'est 2,99% de sa valeur.

Il y a là un soubresaut possible de la nouvelle révélée lundi selon laquelle l'avionneur européen Airbus envisagerait d'entrer sur le marché des jets régionaux, un créneau essentiel pour Bombardier.

Le titre avait d'abord bondi lundi après que le quotidien d'affaires allemand FT Deutschland eut écrit que le géant européen serait à la recherche de partenaires afin de se lancer dans la construction d'avions de 100 à 120 places, en citant un responsable d'Airbus.

L'avionneur ferait appel à Bombardier, au brésilien Embraer ou à des constructeurs chinois ou russes.

Aucun accord n'aurait cependant encore été conclu.

6 672 169 actions de la compagnie ont changé de mains au cours de la séance.

L'action de l'entreprise montréalaise reste tout de même bien au-dessus de sa valeur d'il y a un mois.

Le titre a amorcé une montée le 29 mai qui lui a fait prendre 1,62$, le jour où la direction de Bombardier a dévoilé que ses profits avaient triplé au cours du premier trimestre de l'exercice actuellement en cours.

Neurochem nerveuse

La turbulente Neurochem [[|ticker sym='T.NRM'|]] a connu une autre journée mouvementée à Toronto. Après avoir fortement baissé en matinée, l'action a progressivement récupéré ses pertes à partir de 11h, avant de brusquement retomber à l'approche de la fin de la séance. La biotech lavalloise termine la journée en baisse de 27 cents ou 3,75%, à 6,93$.

Lundi, Neurochem s'était appréciée de plus de 19% à la suite de la publication de données préliminaires partiellement positives sur l'Alzhemed, un produit visant à lutter contre la maladie d'Alzheimer développé par l'entreprise.

Dans un communiqué, la firme lavalloise avait indiqué que l'essai clinique de phase III avait révélé des «différences» en faveur de l'Alzhemed en comparaison avec le placebo, en s'empressant cependant d'ajouter que son «modèle statistique» n'était pas encore complètement validé.

Neurochem est une abonnée des titres les plus volatiles de la Bourse de Toronto.

Sur un an, le titre a oscillé entre 5,95$ et 29,99$.

Faux bond pour Kangourou Média

Kangourou Média [[|ticker sym='T.KTV'|]], de Mirabel, fort médiatisée le week-end dernier dans la foulée du Grand Prix du Canada, a perdu 31 cents ou 9,09% à 3,10$.

L'action du fournisseur d'appareils de télévision portables lors d'événements sportifs, lesquels permettent aux spectateurs de suivre les détails d'une course et de connaître des statistiques, oscille entre 2$ et 6,75$ depuis un an.

Lundi, Kangourou avait pris 3 cents à la fermeture par rapport au prix de clôture de vendredi.

Marchés en baisse

Les marchés nord-américains ont tous terminé la journée en assez forte baisse.

Le TSX a perdu 0,78%, le Dow Jones 0,97% et le Nasdaq, 0,87%.