Les investissements des entreprises et administrations publiques dans la construction non résidentielle, le matériel et l'outillage devraient augmenter de 5,8% en 2007.

Presse Canadienne

Les investissements des entreprises et administrations publiques dans la construction non résidentielle, le matériel et l'outillage devraient augmenter de 5,8% en 2007.

Cela se produira après trois années de croissance vigoureuse, indique Statistique Canada mercredi.

Selon les prévisions de l'agence fédérale, le volet de la construction connaîtra des dépenses de 121 milliards $ et celui des matériel et outillage, de 109 milliards $, soit des gains en écart annuel de 7,1 et 4,5%, respectivement.

Mais de son côté le marché de l'habitation «devrait ralentir», estime l'agence, avec des mises de fonds de 81,0 milliards $ en 2007, en progression de 1,4%.

Dans la construction non résidentielle, le secteur public devrait apporter les deux tiers de la croissance des dépenses cette année, a indiqué Statistique Canada.

Parmi les sociétés privées, celles qui extraient du pétrole et du gaz dépenseraient légèrement moins en 2007, après des années de croissance robuste. Il en va de même pour la fabrication de matériel de transport qui, après la vigueur affichée l'an dernier, sera en repli cette fois-ci, selon l'agence.

Les dépenses totales (regroupant le non résidentiel, le logement, les secteurs du matériel et de l'outillage) atteindraient en 2007 une «valeur estimative» de 311 milliards $, en avance de 4,6% comparé à 2006, année où la croissance s'était chiffrée à 8,8% versus 2005.