Les espoirs de réouverture de l'usine Magnola, dans la région d'Asbestos, sont maintenant nuls.

Claude Plante

Les espoirs de réouverture de l'usine Magnola, dans la région d'Asbestos, sont maintenant nuls.

Les co-propriétaires de Magnola ont décidé de fermer en permanence les installations de production de magnésium primaire Magnola situées à Danville, suivant les recommandations de Xstrata.

L'usine a fermée en 2003 en raison de l'arrivée massive et imprévue sur les marchés de magnésium primaire à faible coût en provenance de Chine, ce qui a fait chuter les prix du magnésium.

Les installations de production ont été maintenues et entretenues en prévision d'une reprise des activités, advenant une amélioration du marché du magnésium, indique un communiqué.

Les coûts annuels de maintien des installations de traitement ont été de l'ordre de 9 millions de dollars.

Métallurgie Magnola inc. est détenue à 80 % par Xstrata plc et 20 % par la Société générale de financement du Québec.