Source ID:; App Source:

Les Deslauriers de Québec: une famille de bâtisseurs

Pierre Champagne
Le Soleil

En cent ans, quatre générations de Deslauriers, une famille de bâtisseurs s'il en est une, ont façonné la ville de Québec, telle qu'on la connaît aujourd'hui.

Ce sont eux, les Deslauriers, qui ont construit, par exemple, plusieurs des immeubles de la colline parlementaire, dont l'édifice Honoré-Mercier, entre 1922 et 1925 ; et l'édifice D, sur la rue des Parlementaires, en 1931-32 ; puis le Musée national des beaux-arts, en 1933 ; le pont de l'île d'Orléans en 1935 ; le Colisée de Québec en 1949 ; l'hôpital des Anciens Combattants, aujourd'hui le CHUL, en 1955, plusieurs pavillons de l'Université Laval entre 1955 et 1965, le magasin Pollack à la même époque, etc.

La menuiserie Deslauriers s'est, un peu plus tard, spécialisée dans le mobilier religieux. Des centaines de bancs d'église de la région de Québec ont été fabriqués par les Deslauriers ; tout comme le fauteuil du président du conseil législatif et celui du président de l'Assemblée nationale, la chaire de l'église Saint-Dominique, des fonts baptismaux, des maîtres hôtels, des balustrades, des baldaquins, et quoi encore.

Aujourd'hui, cent ans plus tard, les Deslauriers sont toujours dans la construction. Plus que jamais même. Terminés les grands travaux. Ils se spécialisent désormais dans... les portes d'armoires. Ils sont les meilleurs du genre au Canada. Depuis le milieu des années 60 la Menuiserie Deslauriers est devenu Prémoulé.

Prémoulé, c'est 400 employés répartis dans huit usines dont une en Ontario et l'autre sur l'Île-du-Prince-Édouard. Le tout générant un chiffre d'affaires annuel de 70 millions $. sous l'habile direction de Louis Deslauriers, 39 ans, président-directeur général et principal actionnaire de la compagnie. Ce n'est que la pointe de l'iceberg. L'objectif de l'entreprise est d'atteindre un niveau de vente annuelle de 200 millions $ d'ici le 31 janvier 2012.

«Notre mission, c'est d'offrir des produits sans défaut, sans erreur, le jour convenu ; de livrer ce que nous avons promis, le jour promis et de surpasser les attendes des clients», précise le président Louis Deslauriers au Soleil.

«Notre vision ; développer un réseau d'usines qui procureront de l'emploi à un millier de Canadiens qui fabriqueront des portes d'armoires et des comptoirs de cuisine qui seront vendus partout en Amérique du Nord», ajoute-il.

Louis Deslauriers est le fils de Pierre Deslauriers, le fondateur de Prémoulé, qui était lui-même le fils de Léopold Deslauriers, le fondateur de la Menuiserie Deslauriers, fier descendant de Adélard Deslauriers, fondateur de A. Deslauriers et Fils en 1905.

Une belle histoire de famille quoi. Aujourd'hui encore le fondateur de Prémoulé continue de s'investir en présidant le conseil d'administration. Ses filles Lucie et Anne font également partie de l'organisation.

En 1963, Pierre Deslauriers, cinquième enfant de Léopold, joint Menuiserie Deslauriers à titre de gestionnaire. Il vient juste de terminer ses études de génie civil à l'école polytechnique de Montréal. En 1970, il achète l'entreprise familiale puis succède à son père à la présidence.

C'est lui qui lancera Prémoulé. Parce que la Menuiserie Deslauriers à du mal à demeurer compétitive dans un contexte difficile. L'histoire débute par la fabrication de comptoirs prémoulés à même les locaux de la menuiserie au milieu des années 60. Question de diversifier la production. Sept ou huit comptoirs par jour. Les feuilles de stratifié sont collées à la main.

En 1968, l'entreprise déménage dans un local voisin. En 1975, elle compte huit employés. Nouveau déménagement en 1979, pour agrandir encore. Puis en 86 dans le parc Colbert.

En 1996, Pierre Deslauriers reçoit pour Prémoulé une offre d'achat imprévue. Il en discute avec ses fils, Paul et Louis, déjà actifs au sein de l'entreprise. Louis manifeste la volonté d'acquérir la compagnie. Après plusieurs démarches et avec la participation de la Caisse de dépôt et placement du Québec, Louis peut acheter Prémoulé en juin 1997. La compagnie affiche alors un chiffre d'affaires d'environ 35 millions $.

Paul s'intéresse quant à lui à la finition sur mesure et à la distribution. En 99, ces activités sont confiées à une entreprise autonome qui lui appartient en entier : le Centre de coupe Paul Deslauriers. En 2005, Louis rachète Paul et la compagnie sera désormais connue sous le nom de Centre de coupe prémoulé de Québec.

Louis Deslauriers est né avec la bosse des affaires. Des gènes familiaux si on peut dire. L'odeur du bois, il l'avait dans le nez dès sa tendre enfance. Peu studieux au primaire et au secondaire, c'est durant la deuxième partie de ses études collégiales qu'il devait finalement se réveiller et se prendre en main. Mais lorsque vint le temps de s'inscrire à l'université, parce qu'il avait «moffé», dans ses années folles, un important cours de français, il devait être refusé à Laval et aux HEC de Montréal. C'est finalement à l'Université du Québec à Trois-Rivières qu'il compléta son baccalauréat en administration et c'est aussi dans cette ville qu'il rencontra la mère de ses trois enfants, deux filles et un garçon.

Le gars voyage beaucoup. Commerce oblige ! Surtout aux États-Unis. Ses loisirs, il les passe en famille, dans son chalet de Teukesbury, tout près de Québec. De la motoneige en hiver et de la pêche en été.

Sous sa gouverne, Prémoulé a acquis une notoriété enviable à l'échelle nationale et internationale. Fabricant de comptoirs, de portes d'armoires en stratifié, en thermoplastique ou recouvertes de laques, l'entreprise mise sur une gamme de produits toujours plus variés et novateurs.

Par l'intermédiaire de son réseau de distribution, Prémoulé vend ses produits au Québec, dans les provinces atlantiques, en Ontario, dans l'ouest du Canada, aux États-Unis, en Amérique du Sud, en Amérique centrale et dans les Antilles.

«Nos employés sont les artisans de notre succès, de la qualité de notre service à la clientèle et de celle de nos produits», conclut avec fierté et admiration Louis Deslauriers.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer