(Saint-Jean) Un financement bancaire a été obtenu pour la troisième garantie de prêt d’Ottawa qui vise à soutenir le mégaprojet hydroélectrique de Muskrat Falls, à Terre-Neuve-et-Labrador.

Publié le 31 mars
La Presse Canadienne

La société de la Couronne de la province affirme jeudi que la CIBC a souscrit un prêt de 1 milliard, garanti par le gouvernement fédéral, pour le projet hydroélectrique, qui a pris du retard.

La Newfoundland and Labrador Hydro a annoncé dans un communiqué que la CIBC avait financé le prêt au moyen d’une série de 21 obligations, assorties d’un taux d’intérêt effectif moyen de 3,38 %.

La garantie de prêt fait partie d’un plan de sauvetage de 5,2 milliards pour le projet. Le plan vise à éviter aux consommateurs des hausses massives des tarifs d’électricité qui seraient autrement nécessaires pour payer les factures qui seront dues lorsque le projet produira à plein régime.

Une entente de principe entre Ottawa et la province avait été annoncée pour la première fois en juillet dernier. L’entente prévoit des versements annuels d’Ottawa à la province équivalant aux revenus nets que le Canada tire du projet pétrolier Hibernia, au large de Saint-Jean, qui totaliseront 3,2 milliards.

Le mégaprojet de Muskrat Falls, sur le cours inférieur du fleuve Churchill, au Labrador, avait été approuvé pour la première fois en 2012, pour un coût évalué alors à 7,4 milliards. Mais la facture atteignait 13,1 milliards en septembre 2020, alors que des rapports indiquent qu’il pourrait encore s’écouler un an avant que le projet ne soit pleinement opérationnel.