Chaque semaine, La Presse présente conseils, anecdotes et réflexions pour leaders, entrepreneurs et gestionnaires.

Publié le 21 déc. 2021
Isabelle Massé
Isabelle Massé La Presse

Le geste

Moins d’heures

Les employés de Diffusion Solutions Intégrées (DSI), à Trois-Rivières, changent de rythme de travail. À compter du 3 janvier, leur semaine de labeur passera de 37,5 à 32 heures (ou l’équivalent de quatre jours par semaine) sans réduction salariale. « Il y avait déjà en place un programme de 5 % du temps dédié à des projets personnels », raconte Louis-Philippe Poulin, directeur général de l’entreprise de développement de logiciels et de solutions sur appareils mobiles. « On a décidé de pousser ça un peu plus. » L’idée est venue des employés. La direction a prêté l’oreille. « Moi-même, je travaille déjà en mode très flexible, dit M. Poulin. J’ai toujours prôné la flexibilité dans le travail. Là, on l’officialise. Chaque équipe est responsable d’établir l’horaire avec ses employés, car on doit quand même assurer un service à la clientèle en tout temps. » Une seule règle cependant : pas de congés les mardis, mercredis et jeudis. Un tel cadeau n’occasionnera pas de dépenses supplémentaires à l’entreprise, au dire du DG. « On ne prévoit pas embaucher, soutient-il. On est plus dans une situation d’optimisation et d’efficacité des méthodes de travail. »

L’idée

Ris donc, c’est Noël !

PHOTO FOURNIE PAR PIGEON BRANDS

Elyse Boulet, présidente et associée de Pigeon Brands

Comme carte de vœux du temps des Fêtes cette année, l’agence de design Pigeon Brands a envoyé un générateur de rires, sous la forme d’une application mobile, à ses clients et fournisseurs à travers le monde. Les blagues de l’application ont été concoctées par des humoristes de la relève de l’École nationale de l’humour. Celle-ci contient aussi des listes de cocktails et de chansons. « On est tellement dans une période anxiogène, lance la présidente et associée Elyse Boulet. Les gens ont la mèche courte. Ça se reflète sur nos relations professionnelles, amicales et avec les collègues. Alors que les soupapes sont réduites, rire devient une arme pour dompter notre stress. On s’est permis des blagues avec une certaine saveur sans aller trop loin, car il y a bien des sujets polarisants en ce moment. » Une bonne idée ? « J’ai raconté notre initiative sur LinkedIn, indique Elyse Boulet, et c’est mon message le plus populaire sur le réseau social cette année ! »

La citation

C’est une occasion extraordinaire. Et je la prends très au sérieux vu la nature historique de la chose. J’ai grandi dans le Queens. C’est ma ville, et maintenant que c’est mon département, j’ai l’impression d’avoir bouclé la boucle.

Keechant Sewell, première femme cheffe du NYPD, nommée par le maire désigné Eric Adams, qui a déclaré que Mme Sewell « a fait ses preuves dans la lutte contre la criminalité et possède l’expérience et l’intelligence émotionnelle nécessaires pour assurer à la fois la sécurité dont les New-Yorkais ont besoin et la justice qu’ils méritent ».

Sources : New York Post et le blogue de Richard Hétu

Le chiffre

40 %

C’est la proportion des entreprises de plus de 500 employés qui ont pleinement intégré des stratégies numériques dans leurs activités principales en 2021. C’est trois fois plus qu’en 2020, selon une étude de SAP Canada et IDC Canada. « Les entreprises canadiennes envisagent de passer au numérique depuis des années, mais l’année dernière, nous avons vu monter en flèche l’intérêt et la valeur portés à cette transformation numérique, qui est source de retombées commerciales concrètes », dit Brian Moore, directeur des opérations commerciales de SAP Canada, dans un communiqué. « À l’évidence, les organisations devront continuer l’année prochaine à intégrer pleinement leurs opérations pour rester compétitives. »

Diversité

Bourses Stikeman Elliott

La firme d’avocats crée deux bourses d’études destinées aux étudiants noirs et autochtones du Québec qui lorgnent une carrière en droit. En collaboration avec l’Université de Montréal et l’Université McGill, elles seront versées respectivement à un étudiant pendant trois ans et à un étudiant pendant cinq ans selon l’établissement. « Nous croyons qu’en appuyant nos communautés et en offrant un soutien aux étudiants, nous pouvons créer des occasions d’inclusion et inspirer une nouvelle génération d’étudiants déterminés et ambitieux », dit Barbara Sheng, associée, groupe Droit des affaires et coprésidente du Comité national sur la diversité, l’équité et l’inclusion de Stikeman Elliott, dans un communiqué.

La loi

De la transparence

New York passe une loi obligeant, à compter d’avril 2022, les employeurs de la Grosse Pomme à indiquer les échelles salariales des postes affichés. « Le manque de transparence est discriminatoire », estime la membre du conseil municipal Helen Rosenthal. Une telle ouverture pourrait éventuellement faire croître les salaires. Ceux qui ne se soumettront pas à la loi pourraient encourir des amendes ou des poursuites judiciaires. Selon Inc.com, les organisations planifient des augmentations salariales de l’ordre de 3,9 % en 2022.

Source : Inc.com