Chaque semaine, La Presse présente conseils, anecdotes et réflexions pour leaders, entrepreneurs et gestionnaires

Publié le 14 déc. 2021
Isabelle Massé
Isabelle Massé La Presse

LE GESTE

Moins de hiérarchie décisionnelle

Chez PCN Physio, les décisions se prennent en groupe. Au début de la pandémie, le conseil d’administration a été remplacé par des « cellules décisionnelles » composées tant de gens à la direction des 13 cliniques de la région de Québec que de thérapeutes et d’autres employés, et ce, peu importe l’ancienneté, l’âge ou le titre. « Les gestionnaires cherchaient une façon de rendre leur organisation plus humaine », explique Laurence Simard, conseillère à la communication et au marketing chez PCN Physio. « Personne n’a plus de pouvoir qu’un autre. En nous réunissant en groupe, on a réalisé à quel point on était plus intelligents et que les décisions étaient meilleures pour les collègues et les patients. On discute jusqu’à ce que tous soient à l’aise avec une décision. » Avant, les responsables de chaque clinique communiquaient à leurs équipes les décisions du C.A. Maintenant, les gens se rencontrent au sein de cellules Recrutement, Santé et sécurité, Qualité ou encore Développement. « La porte est grande ouverte à tous, dit Laurence Simard. Pas de jalousie ! »

L’IDÉE

Fonds pour femmes en techno

PHOTO FOURNIE PAR ACCELIA CAPITAL

Christine Beaubien, cofondatrice et directrice associée d’Accelia Capital

Les entrepreneures technos ont maintenant accès à un nouveau fonds. Favorisant la diversité et les entreprises au Québec dirigées ou détenues par des femmes (30 % des nouvelles entreprises, selon un sondage auprès d’incubateurs et d’accélérateurs), Accelia Capital est de plus de 50 millions de dollars. Une vingtaine de femmes d’affaires (dont Monique F. Leroux et Marie-Josée Lamothe) y ont contribué financièrement. « Plusieurs études montrent que les femmes reçoivent beaucoup moins en dollars de capital de risque que leurs homologues masculins, alors qu’elles sont de plus en plus actives à lancer des entreprises technologiques », dit Christine Beaubien, cofondatrice et directrice associée d’Accelia Capital, dans un communiqué. « Il est aussi maintenant acquis que plus de diversité dans les entreprises favorise de meilleures décisions et souvent de meilleurs rendements. C’est cette opportunité d’affaires que nous avons voulu saisir en créant Accelia Capital : générer de bons rendements pour nos investisseurs tout en créant un impact durable au Québec en soutenant et en accélérant le leadership féminin en technologie. »

LA CITATION

Dans une mauvaise équipe, personne n’est leader. Dans une équipe moyenne, l’entraîneur est le leader. Dans une excellente équipe, les joueurs sont les leaders.

Julien BriseBois, vice-président et directeur général du Ligthning de Tampa Bay, lors d’une conférence organisée par la firme de recrutement Groupe Mandrake

LE CHIFFRE

3,3 %

PHOTO ANDRÉ PICHETTE, ARCHIVES LA PRESSE

Julien BriseBois, vice-président et directeur général du Lightning de Tampa Bay

C’est le pourcentage des augmentations de salaire prévues au Québec en 2022, selon un sondage de la firme Normandin Beaudry. L’été dernier, la prévision était de 2,9 %. « Cette variation indique clairement que les organisations tentent de tirer leur épingle du jeu dans cette période d’inflation élevée, de “grande démission” et de pénurie de main-d’œuvre », explique Anna Potvin, conseillère principale et cheffe de pratique à la rémunération chez Normandin Beaudry, dans un communiqué.

LA LÉGISLATION

Chute de lit

En Allemagne, se blesser le matin en se déplaçant du lit à son bureau à la maison est désormais considéré comme un accident de travail. La nouvelle peut faire frémir les assureurs à l’heure où le télétravail a la cote, même si l’origine de cette décision date d’avant la pandémie. C’est que, devant le refus de l’Association professionnelle pour le commerce et la logistique des marchandises, un employé de Volkswagen qui s’est fracturé une jambe et une vertèbre thoracique en déboulant l’escalier le menant à l’étage de son bureau en décembre 2018 a interpellé les tribunaux, qui lui ont donné gain de cause. En effet, selon le Tribunal social fédéral, « le premier trajet matinal du lit au bureau à domicile est un itinéraire de travail assuré ». La couverture ne comprend toutefois pas une visite à la cuisine pour déjeuner avant de se mettre au travail !

Source : Le Monde

LE FAUX PAS

Zoomout !

Le PDG de Better.com (hypothèques en ligne), Vishal Garg, a décidé de s’excuser publiquement après s’être montré insensible lors d’un licenciement de 900 personnes en pleine réunion sur Zoom, la semaine dernière. « Si vous êtes présents à cette réunion, c’est que vous êtes les personnes malchanceuses qui perdent leur emploi. Et c’est effectif maintenant », a-t-il lancé, après avoir informé les employés qu’il devait supprimer 15 % des postes chez Better. Devant le tollé soulevé sur les réseaux sociaux, il a ensuite admis avoir été très insensible et avoir manqué de respect envers les employés. Après les excuses, l’entreprise a annoncé que M. Garg prenait un temps d’arrêt et qu’elle avait embauché une firme pour évaluer la culture d’entreprise afin d’en créer une positive.

Sources : Vice, Ordre des conseillers en ressources humaines agréés