La crise sanitaire a dégradé la qualité de vie de plusieurs Canadiens en raison de l’augmentation du coût de la vie, révèle l’Indice d’accessibilité financière de BDO Solutions à l’endettement. Toutefois, les Québécois auraient été largement épargnés.

Claudia Blair-Thompson Le Soleil

Un total de 43 % des Canadiens ont ajouté des dettes à cause de la pandémie, soit 4 % de plus par rapport à l’an dernier. Parmi eux, 26 % ont contracté au moins une nouvelle forme de dette durant cette période. Sept personnes sur dix affirment que cette nouvelle dette a nui à leur qualité de vie et la moitié se disent optimistes de pouvoir rétablir leur qualité de vie prépandémique.

Lisez l’article complet sur le site du Soleil