Groupe Mach et Groupe Petra accentuent leur emprise sur le marché des bureaux de meilleure catégorie au centre-ville de Montréal. La Presse a appris que le duo s’apprête à acquérir le 600, boulevard De Maisonneuve Ouest, au centre-ville de Montréal. La transaction sera finalisée dans les prochaines semaines.

André Dubuc
André Dubuc La Presse

Les termes de la transaction sont inconnus pour le moment.

Appelé Tour KPMG depuis 2006 du nom de l’un de ses principaux locataires, l’édifice de 34 étages et haut de 145 m est géré par BentallGreenOak. L’actif appartient au fonds canadien Prime, lié à Bentall. Construit en 1987, l’immeuble d’une superficie de 524 000 pi2 est le fruit du travail des architectes de la firme Menkès Shooner Dagenais Létourneux.

Dans le passé, le gratte-ciel a porté les noms Place de la Cathédrale et de Maison des coopérants.

Groupe Mach n’a rien voulu confirmer. Yves-André Godon, directeur général Québec de BentallGreenOak, a confirmé que l’immeuble était sur le marché, sans plus.

Groupe Petra appartient à la famille Giuseppe Borsellino et à la famille Saputo. Mort en septembre dernier, M. Borsellino était le beau-frère de Lino Saputo. Groupe Mach est présidé par Vincent Chiara.

Au centre-ville, Groupe Petra contrôle les tours 1000 De La Gauchetière, les 1100 et 1155, boulevard René-Lévesque Ouest et le 800, rue du Square-Victoria. Mach et Petra détiennent aussi la moitié de l’Édifice Sun Life.

Le duo détient conjointement environ 4 millions de pieds carrés de bureaux au centre-ville de Montréal, a souligné en mai dernier Andrew Cross, éditeur du magazine spécialisé Espace Montréal.

Dans une année plutôt tranquille en ce qui a trait aux transactions d’immeubles de bureaux, Mach et Petra volent la vedette, souligne l’agence immobilière Avison Young dans un rapport de marché de mi-année. Ils ont acquis en juillet dernier le 1000, De La Gauchetière Ouest qui appartenait à Ivanhoé Cambridge, filiale immobilière de la Caisse de dépôt.

Le seul autre investisseur actif pour la peine dans le bureau est le Fonds de placement immobilier Allied, qui a payé 250 millions en juillet pour acquérir la gare Viger et les actifs avoisinants des mains de Jesta. La gare Viger abrite le siège social de Lightspeed.

Un marché au ralenti

Cette transaction survient au moment où le marché fait face à une forte inoccupation des bureaux.

« L’activité a ralenti dans les bureaux montréalais alors que l’inoccupation globale s’est alourdie à 14,7 % », rapporte l’agence CBRE dans son plus récent rapport sur l’état du marché des bureaux dans le marché montréalais. « Ces derniers mois, les locataires ont fait preuve de prudence dans leurs décisions immobilières. Étant donné la hausse des cas de COVID-19 et l’anticipation d’une quatrième vague, bon nombre d’entre eux reportent leur processus décisionnel.

« Au centre-ville, de nombreux locataires d’envergure ont délaissé de grandes superficies de bureau ce trimestre tandis que d’autres cherchent à réduire leur empreinte. La durée moyenne des renouvellements, des nouvelles ententes et des prolongations est en baisse depuis 2020. »

Au centre-ville de Montréal, l’inoccupation des bureaux se situe à 13,2 %.