(Laval) Bausch Health a annoncé mardi avoir l’intention d’essaimer ses activités d’esthétique médicales dans le cadre de changements structurels visant à libérer la valeur de la société pharmaceutique.

La Presse Canadienne

La société établie à Laval a indiqué que le premier appel public à l’épargne (PAPE) de Solta Medical, dont les revenus ont atteint 253 millions US en 2020, devrait avoir lieu au cours du quatrième trimestre ou de la première moitié de 2022, selon les conditions du marché.

Bausch a annoncé cette opération alors qu’elle faisait état d’une perte du deuxième trimestre encore plus importante que celle réalisée lors de la même période l’an dernier, malgré une augmentation de 26 % de ses revenus.

Bausch a affiché une perte nette attribuable aux actionnaires de 595 millions US, soit 1,66 $ US par action, pour son plus récent trimestre, comparativement à une perte de 326 millions US, ou 92 cents US par action, pour la même période l’an dernier.

En excluant les éléments non récurrents, comme les coûts liés à des règlements judiciaires, le bénéfice ajusté a plus que doublé pour atteindre 352 millions US, par rapport au profit ajusté de 165 millions US du deuxième trimestre de 2020.

« Les résultats de notre deuxième trimestre de 2021 ont montré une croissance impressionnante dans l’ensemble, alors que nos activités ont continué à se remettre de la pandémie de COVID-19 », a fait valoir le président et chef de la direction de Bausch, Joseph Papa.

Les revenus pour le trimestre clos le 30 juin se sont chiffrés à 2,1 milliards US, en hausse par rapport à ceux de 1,66 milliard US de l’an dernier, en raison des plus importants volumes de ventes attribuables à la reprise suivant la pandémie.

Ces produits comprenaient 934 millions US pour les activités de Bausch + Lomb et 1,17 milliard US pour celles de Bausch Pharma, par rapport à 677 millions US et 987 millions US, respectivement, un an plus tôt.

Les analystes s’attendaient à ce que Bausch engrange un profit ajusté de 359,4 millions US, à partir de revenus de 2,12 milliards US, selon les prévisions recueillies par la firme de données financières Refinitiv.

« Nous avons enregistré une solide performance avec les gains de parts de marché pour plusieurs de nos principales marques et avons généré de solides flux de trésorerie au cours du trimestre, ce qui nous a permis de faire d’importantes progressions dans la réduction de notre dette », a ajouté M. Papa.

Perspectives révisées à la baisse

Bausch a révisé à la baisse ses perspectives de revenus et de profits pour 2021 afin de tenir compte de la vente d’Amoun Pharmaceutical Company à la société ADQ, établie à Abu Dhabi, pour environ 740 millions US.

Elle s’attend désormais à ce que ses revenus s’établissent entre 8,4 milliards US et 8,6 milliards US, ce qui représente une baisse de 200 millions US par rapport à ses prévisions précédentes. Sa prévision de bénéfice ajusté avant intérêts, impôts et amortissements a pour sa part été réduite de 50 millions US pour viser désormais la fourchette comprise entre 3,35 milliards US et 3,50 milliards US.

Bausch, qui est lourdement endettée, a remboursé au premier semestre de 2021 un total de 500 millions US, et aucune de ses dettes ne vient à échéance avant 2025.

L’essaimage des activités d’esthétique médicales scinderait Bausch en trois entités : la société de soins des yeux Bausch + Lomb, Bausch Pharma et Solta.

Scott Hirsch, président d’Ortho Dermatologics et d’OraPharma chez Bausch, a été nommé chef de la direction de Solta, et l’ancien directeur financier Paul Herendeen deviendra président de son conseil d’administration après l’entrée en Bourse.

Solta sera établie au Canada et inscrite à la cote du NASDAQ.

Thomas Appio se retrouvera à la tête de Bausch Pharma suite à l’essaimage de Bausch + Lomb.

L’analyste Douglas Miehm, de RBC Dominion valeurs mobilières, a indiqué dans un rapport qu’il pourrait y avoir une certaine déception au sujet de l’introduction en Bourse de Solta, dans la mesure où toutes les personnes nommées par la direction provenaient de l’entreprise.

Il a ajouté que Solta pourrait être vendue pour réduire la dette de Bausch avant l’essaimage de Bausch + Lomb et générer environ 1,8 milliard US.

Entreprise dans cette dépêche : (TSX : BHC)