Un promoteur immobilier veut ériger deux grandes tours de 18 étages sur la place Émilie-Gamelin, un projet qui changerait le visage de secteur du centre-ville de Montréal.

Philippe Teisceira-Lessard Philippe Teisceira-Lessard
La Presse

Les bâtiments, proposés par la firme Mondev, incluraient plus de 500 logements, ainsi que des commerces aux étages inférieurs. Ils seraient bâtis de part et d’autre de la rue Saint-Hubert, à l’intersection de la rue Sainte-Catherine.

Des affiches ont récemment été installées dans le secteur afin d’annoncer qu’un comité se penchera sur une demande de démolition des bâtiments existants. Ils abritent notamment le restaurant Da Giovanni, ainsi que des succursales de restaurants McDonald’s et Amir.

« Le projet de construction s’insère dans les paramètres de hauteur et de densité retenus par le zonage, et est conforme à la réglementation », indique un document municipal préliminaire. « La démolition des 4 bâtiments est considérée recevable, malgré l’intérêt patrimonial de certains de ceux-ci, étant donné leur contribution négligeable à l’encadrement de la place Émilie-Gamelin, aménagée en 1992 pour le 350e anniversaire de la fondation de la Ville de Montréal. »

Le projet jouit de l’appui de la Direction de l’aménagement urbain et de la mobilité de la Ville de Montréal.

Le comité de démolition de l’arrondissement de Ville-Marie devra se prononcer sur le projet au début du mois de février. Les citoyens ont encore deux semaines pour lui faire parvenir leur opinion.

« Aucun permis de démolition pour ce projet n’a encore été octroyé par l’arrondissement Ville-Marie », a tenu à souligner Catherine Cadotte, du cabinet de la mairesse Plante. « La mixité et l’abordabilité de Ville-Marie et de la ville de Montréal sont des priorités de l’administration municipale. Le règlement pour une métropole mixte, dont l’application est prévue au printemps, est un levier supplémentaire pour éviter que des projets immobiliers se développent de plein droit sans contribuer à la mixité sociale de la métropole. »

La place Émilie-Gamelin est un lieu de rassemblement pour les Montréalais. Elle attire aussi un grand nombre d’itinérants.

Mondev n’a pas immédiatement rappelé La Presse.