La Caisse de dépôt et placement du Québec présentera ses résultats financiers de l’année 2019 jeudi à 11 h.

La Presse

Pour l’occasion, le nouveau président et chef de la direction, Charles Emond, et des membres du comité de direction présenteront les résultats de la dernière année.

Rappelons que la Caisse a enregistré une performance de 6,1 % au cours des six premiers mois de 2019, inférieure à celle de son indice de référence, à 7,5 %.

En une conférence téléphonique, l’ex-président de la Caisse, Michael Sabia, avait vanté la résilience du portefeuille de l’institution qui, sur une période de cinq ans, affiche un rendement de 8,3 %, supérieur aux 7,2 % de son indice de référence.

« Pourquoi la résilience ? Pour passer au travers des hauts et des bas du marché avec une certaine constance, avait expliqué M.  Sabia. […] Pour nos répondants, c’est la valeur solide et durable qui compte. »

Alors que les marchés boursiers réalisaient des gains de 11,2 % depuis le début de l’année et que les portefeuilles d’actions comparables gagnaient 9,4 %, celui de la Caisse n’a progressé que de 8,6 % durant le premier semestre. Ses participations dans d’autres catégories d’actifs « réels », notamment l’immobilier et les infrastructures, avaient chuté de 1,4 %, alors que celles des portefeuilles comparables gagnaient 3,4 %.