Le constructeur-promoteur de projets non résidentiels Montoni construit un premier immeuble de 117 logements locatifs dans le quartier Parc-Extension au coût de 40 millions.

André Dubuc
André Dubuc La Presse

« Ça fait deux ans qu’on se prépare à notre entrée dans le résidentiel. On voulait créer un produit différent à la hauteur de ce qu’on fait d’habitude dans l’industriel et le commercial », dit Dario Montoni, président de Montoni, dans un entretien.

Le 495 Beaumont offrira toute une typologie de logements allant du studio aux deux et trois chambres et même à la maison en rangée qui assure une mixité sociale. « On s’adresse aux étudiants, aux jeunes professionnels, mais aussi à la collectivité tout autour avec nos maisons en rangée », souligne l’homme d’affaires de 50 ans.

Cour intérieure, jardin communautaire sur le toit et espaces BBQ sont prévus, tout comme des locaux pour le télétravail offerts en location. La technologie sera omniprésente.

Une application permettra aux occupants un parcours sans contact : « La commande automatique d’ascenseurs au bon étage pour les résidants, le déverrouillage des portes, l’ajustement de la température et des lumières, une connexion en temps réel avec les commerçants du coin pour réserver une table ou passer une commande, décrit le promoteur dans un communiqué. Elle permet également aux utilisateurs de recevoir une alerte lorsqu’un colis a été déposé pour eux en toute sécurité dans l’un des casiers intelligents du rez-de-chaussée. »

La livraison du bâtiment neuf est prévue à l’été 2021. Montoni a détruit le bâtiment industriel de basse densité qui s’y trouvait. Sa démolition en octobre 2019 a causé un certain émoi dans le quartier. M. Montoni dit qu’il a ensuite informé publiquement les citoyens de son projet. Le Roi du Bagel Original occupait le bâtiment démoli et il reviendra au rez-de-chaussée du nouvel immeuble, s’engage l’homme d’affaires qui a fondé son entreprise il y a 25 ans.

IMAGE FOURNIE PAR LE PROMOTEUR

Le 495 Beaumont

Quartier en plein essor

Parc-Extension est en pleine transformation à la suite de l’aménagement du Campus MIL de l’Université de Montréal sur le site de l’ancienne gare de triage d’Outremont.

Montoni entend jouer un rôle de premier plan dans l’essor du secteur puisqu’il y possède quatre bâtiments : les 495 et 950 Beaumont, le 7250 Marconi et le 7070 Saint-Urbain. « On croit beaucoup au secteur », souligne son président.

M. Montoni est d’ailleurs en discussion avec la Ville pour voir à la construction de logements sociaux quelque part dans Parc-Extension. Mais il n’y aura pas de logements sociaux au 495 Beaumont, où les loyers iront de 1100 $ à 3050 $ par mois. À ce prix, l’électricité, l’internet illimité et les électroménagers sont compris.

Montoni compte à son actif près de 450 projets représentant plus de 15 millions de pieds carrés de constructions commerciales, institutionnelles, industrielles et autres. Le promoteur gère aussi 15 millions de pieds carrés en développement, dont le chantier Espace Montmorency, à Laval, et le site de l’usine Molson, rue Notre-Dame Est.