Près de 600 travailleurs à l’accueil dans des cinémas au Québec ont « massivement » entériné une nouvelle entente avec Cineplex, a affirmé vendredi la partie syndicale.

La Presse canadienne

L’Alliance internationale des employés de scène, de théâtre, techniciens de l’image, artistes et métiers connexes (AIEST), section locale 262, a salué une « certaine uniformité », parlant de 10 ententes aux mêmes échéances et pour lesquelles « les salaires et les conditions de travail seront négociés conjointement ».

Le syndicat fait valoir par communiqué que cette nouvelle entente met fin à « sept ans de batailles juridiques » entre l’AIEST local 262 et Cineplex, qui ont commencé en 2013, « peu de temps après que le local eut syndiqué les travailleurs à l’accueil dans deux cinémas au Québec ».

Le local 262 dit représenter maintenant la majorité des travailleurs d’accueil chez Cineplex au Québec.

Il parle d’une « grande victoire » pour les membres de l’AIEST, l’entente contenant une « augmentation salariale significative en plus d’avoir une rétroactivité sur les salaires, qui sera distribuée entre les membres concernés ».

Cette entente règle également toutes les affaires juridiques encore actives qui ont découlé de la syndicalisation des deux cinémas, affirme l’AIEST.

« Cette nouvelle entente incluant plusieurs cinémas va faciliter une négociation efficace au nom de tous nos membres », a fait valoir par communiqué le président de l’AIEST local 262, Sylvain Bisaillon.