Un débardeur qui se trouvait en auto-isolement a été déclaré positif à la COVID-19, après avoir fait l’objet d’un retrait préventif.

Mayssa Ferah Mayssa Ferah
La Presse

Dans une note interne datant du 27 mars, le Syndicat des débardeurs et l’Association des employeurs maritimes (AEM) confirment aux employés qu’un débardeur est atteint du coronavirus. Il avait travaillé sur le quai à divers moments durant les 20 derniers jours.

L’employé en question n’avait pas voyagé hors du pays récemment et se trouvait déjà en retrait préventif depuis plus d’une semaine.

Plusieurs de ses collègues ont passé des tests de dépistage du coronavirus et sont en attente de leur résultat.

Dans un souci de respecter les directives sanitaires en vigueur, les installations que cet employé de l’AEM est susceptible d’avoir fréquentées sont temporairement fermées et seront désinfectées.

Les quarts de travail de nuit et de soirée ont été annulés pour la journée de vendredi et reprendront samedi dès 7h00.

Cette situation a occasionné un ralentissement temporaire dans certains terminaux.

« Nous sommes désolés d’apprendre cette nouvelle et nous souhaitons un prompt rétablissement à cet employé de l’AEM. Nous prenons très au sérieux les mesures sanitaires qui sont déployées dans nos installations et, de concert avec nos partenaires, nous continuerons de les renforcer » a affirmé Sylvie Vachon, présidente-directrice générale de l’Administration portuaire de Montréal.