Le gouvernement profite du budget pour convier l’industrie de la rénovation résidentielle à discuter des moyens technologiques à mettre en place pour réduire les travaux payés au noir.

André Dubuc André Dubuc
La Presse

Québec a obtenu du succès dans le passé en instaurant les modules d’enregistrement des ventes (MEV) dans les restaurants.

Cette année, des mesures visant l’industrie du taxi entreront en vigueur. Le gouvernement a maintenant dans sa ligne de mire la rénovation résidentielle.

Il espère récolter 160 millions en cinq ans.

Si on se fie à ce qui s’est passé dans le taxi, on peut prévoir deux ans avant la mise en place des mouchards.