• Accueil > 
  • Affaires 
  • > Infraction liée au lobbyisme: un dirigeant de Carbonleo coupable 
Source ID:387e1095-9362-4415-a0aa-785aa8ad30b6; App Source:alfamedia

Infraction liée au lobbyisme: un dirigeant de Carbonleo coupable

Claude Marcotte, vice-président exécutif au développement chez Carbonleo,... (Photo David Boily, Archives La Presse)

Agrandir

Claude Marcotte, vice-président exécutif au développement chez Carbonleo, sera condamné à payer une amende de 1000 $ pour deux infractions à l'article 25 de la Loi sur la transparence et l'éthique en matière de lobbyisme.

Photo David Boily, Archives La Presse

Claude Marcotte, l'une de des têtes dirigeantes du promoteur Carbonleo, vient de plaider coupable à deux constats d'infraction pour des activités de lobbyisme illégal liées au superprojet immobilier Royalmount.

Les plans dévoilés par Carbonleo en mai 2015... (Image fournie par le promoteur) - image 1.0

Agrandir

Les plans dévoilés par Carbonleo en mai 2015 prévoient la construction d'un supercomplexe de 1,7 milliard de dollars à l'angle des autoroutes 15 et 40, à Mont-Royal.

Image fournie par le promoteur

Les faits reprochés à l'homme d'affaires se sont produits à l'automne 2014 dans les bureaux de l'hôtel de ville de Mont-Royal. « Les deux constats d'infraction pour lesquels le lobbyiste d'entreprise a plaidé coupable ont trait à des activités de lobbyisme exercées par M. Marcotte sans qu'il soit inscrit au registre des lobbyistes », précise un communiqué publié hier par le Commissaire au lobbyisme du Québec.

Claude Marcotte, qui agit comme vice-président exécutif au développement chez Carbonleo, sera condamné à payer une amende de 1000 $ pour ces deux infractions à l'article 25 de la Loi sur la transparence et l'éthique en matière de lobbyisme.

Joint par La Presse, le principal intéressé affirme avoir avoir agi « en toute bonne foi ». Il attribue ses manquements à un « glitch administratif », survenu alors qu'il venait de quitter son ancien cabinet d'architectes pour se joindre à Carbonleo en 2014. « Je me croyais bien inscrit au Registre des lobbysites et tout à fait conforme », a-t-il soutenu.

PROJET TITANESQUE

Les plans dévoilés par Carbonleo en mai 2015 prévoient la construction d'un supercomplexe de 1,7 milliard de dollars à l'angle des autoroutes 15 et 40, à Mont-Royal. Le projet multifonctions, qui a soulevé une bonne dose de controverse depuis son lancement, comprendra des bureaux, des hôtels, des cinémas et une salle de spectacles de 3000 places.

S'il se concrétise comme prévu, le projet de 4 millions de pieds carrés représentera l'équivalent de huit Centre Eaton combinés à une Place Ville-Marie. Claude Marcotte a affirmé hier que les pourparlers allaient bon train avec plusieurs importants locataires potentiels.

Carbonleo vient par ailleurs de lancer la construction du projet Four Seasons sur la rue de la Montagne, au centre-ville de Montréal, évalué à 250 millions de dollars.




la boite: 4391560:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer