Source ID:543557; App Source:cedromItem

Allègement de la fiscalité des PME

Le taux d'imposition des PME est réduit et... (PHOTO INGOLFUR BRUUN, ARCHIVES REUTERS)

Agrandir

Le taux d'imposition des PME est réduit et l'embauche de travailleurs qualifiés est encouragée par les nouvelles mesures de Québec.

PHOTO INGOLFUR BRUUN, ARCHIVES REUTERS

André Dubuc
André Dubuc
La Presse

Le gouvernement comprime les crédits d'impôt aux entreprises de 1 milliard de la main droite, mais allège la fiscalité des PME de 200 millions de la main gauche. Le taux d'imposition est réduit et l'embauche de travailleurs qualifiés est encouragée. Une somme de 525 millions est aussi injectée dans le capital-risque par l'État et ses partenaires. Détails et réactions.

De 8 à 4%

Le taux d'imposition sur le revenu de 7500 PME manufacturières sera réduit de 8% à 6% cette année, puis à 4% le 1er avril 2015. «Le gouvernement a compris que taxer trop les entreprises, ce n'est pas bon pour les finances publiques», dit Audrey Azoulay, directrice aux Manufacturiers et Exportateurs du Québec.

45 000 nouveaux emplois

Environ 175 000 PME profiteront d'une réduction de la cotisation sur le Fonds de services de santé (FSS) à l'embauche de travailleurs qualifiés. «Le FSS, c'est une taxe régressive qui ne tient pas compte de la capacité de payer de l'entreprise», dit Martine Hébert, vice-présidente pour le Québec de la Fédération canadienne de l'entreprise indépendante. Pour les plus petites des PME, l'économie atteint 1755$ par année pour un salarié payé 65 000$. D'ici 2020, 45 000 emplois seront créés et l'allègement totalisera 155 millions.

Créativité Québec

Investissement Québec mettra à la disposition des PME 150 millions sur trois ans sous forme de prêts et garanties de prêt pour financer les entreprises dans des projets innovants. Le programme vient remplacer le programme d'aide à l'innovation. «Si le gouvernement fait de l'aide financière, elle doit être axée sur l'innovation», dit Yves-Thomas Dorval, président du Conseil du patronat du Québec.

Aide au transport pour les PME des régions

Québec instaure une déduction additionnelle, à hauteur de 100 000$ à 250 000$ dans la plupart des cas, pour les coûts de transport pour plus de 3000 PME manufacturières. Elles bénéficieront d'un allègement de 40 millions d'ici 2018-2019.

525 millions en capital-risque

Le gouvernement crée un nouveau fonds de capital-risque de 375 millions dans lequel Québec met 62,5 millions. Le but est d'aller chercher la part du fédéral, qui y mettra, de concert avec ses partenaires, 212,5 millions. La Caisse de dépôt et le fonds FTQ allongeront 50 millions chacun. L'État rajoute aussi 25 millions dans Anges Québec Capital.

20 millions de plus pour l'exportation

Le programme Exportations reçoit 20 millions de plus en trois ans. Le programme sera néanmoins revu pour en maximiser son efficacité. En payant une partie des dépenses relatives aux projets des entreprises ciblant les marchés hors Québec, ce programme a contribué à la création de 1541 emplois en deux ans, soutient le gouvernement Couillard.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer