Tous les jeudis, un professionnel se dévoile dans notre page style de vie. Cette semaine, Sandrine Leduc, copropriétaire de 3 femmes & 1 coussin, répond à nos questions.

Isabelle Massé
Isabelle Massé LA PRESSE

Le plus bel édifice en ville?

J'adore l'édifice de la Sun Life. L'architecture à cet endroit du centre-ville se démarque des autres très carrées. Il y a aussi Habitat 67, très bien pensé côté points de vue. On y voit soit l'eau, soit la ville des terrasses et des fenêtres. Quand je vais chez mes amis qui y habitent, je passe mon temps près des fenêtres!

Un magazine que vous lisez par plaisir?

Côté Sud et Côté Paris, que je regarde depuis 20 ans, pour l'architecture, l'art de la table et la peinture. Ça touche à bien des domaines qui me plaisent. J'aime aller les acheter. Je suis encore très papier. J'aime l'idée de tourner les pages, de pouvoir découper ce que je trouve beau et de monter des scrapbooks.

Un livre qu'il faut lire?

Les écureuils de Central Park sont tristes le lundi, de Katherine Pancol. J'ai beaucoup aimé les personnages. Je me suis retrouvée dans certains passages de cette histoire très actuelle. Je ne voulais pas le lâcher.

Êtes-vous iPhone ou BlackBerry?

iPhone, car je suis visuelle. Je m'en sers pour les recettes, les lunchs. J'utilise l'application Larousse Cuisine. J'ai aussi l'application Dictionnaire français-italien Larousse, car j'ai promis à mon chum que j'allais prochainement parler l'italien!

Un endroit intéressant pour un voyage d'affaires?

Le Portugal où je suis allée pour rencontrer notre fabricant Vista Alegre. Les Portugais sont très accueillants, ouverts d'esprit et pas du tout arrogants. On se débrouille même quand on ne parle pas la langue. Je suis restée quatre jours à Aveiro, la Venise du Portugal. L'usine de Vista Alegre est un domaine magnifique et immense où les employés vivent encore et où on trouve un musée.

Où aimez-vous décompresser?

Dans une piscine. Je fais des longueurs. J'adore les piscines. En voyage, je souhaite toujours qu'il y en ait une où je loge. Je suis la première à aller la repérer quand j'arrive à l'hôtel.

Que portez-vous à votre poignet?

Un bracelet en or reçu quand ma fille est née, il y a sept ans. Je vais le lui offrir quand elle va être en âge de l'apprécier.

Êtes-vous plus tailleur ou robe?

Robe, pour le confort. Mais un power suit porté avec des talons hauts, c'est rassurant de temps à autre. Je suis vendue à Winners. Je ne suis pas une fille de marques, mais de coups de coeur. J'ai souvent juste une heure dans le mois pour magasiner. J'aime le défi de trouver la robe intéressante.

Votre repas du midi?

Je me fais tout le temps des lunchs. Je fais les meilleurs sandwichs du monde! Je réussis à marier tout ce qui traîne dans le frigo pour que ce soit savoureux, coloré et harmonieux. Je ne veux pas manger quelque chose de gras le midi. Plutôt être pressée le matin avant de partir que d'aller au resto!

Une gaffe en carrière?

D'avoir vendu, il y a 10 ans, un cadeau d'entreprise peint à la main 20% moins cher que ça coûtait, parce que j'avais mal fait mes calculs. Ça démarrait l'entreprise sur une mauvaise note! À ce jour, ce n'est plus moi qui calcule les prix, mais mon associée Annick D'Amours... et je l'assume! Cette gaffe a indiqué le rôle que j'allais jouer dans l'entreprise.