L'agence d'évaluation financière Moody's a annoncé mardi avoir abaissé la note de solvabilité de l'Espagne de deux crans, et indiqué que celle-ci risquait d'être abaissée encore à moyen terme.

AGENCE FRANCE-PRESSE

L'agence note désormais «A1» les obligations d'État espagnol à long terme, et non plus «Aa2», refusant ainsi à l'Espagne le statut d'émetteur de haute qualité pour la ravaler au rang des émetteurs  

mais susceptibles d'être affectés par des changements de la situation économique.

«A1» correspond à la cinquième meilleure note sur l'échelle de Moody's.

L'agence justifie sa décision par le fait qu'à ses yeux «l'Espagne continue d'être vulnérable aux tensions sur les marchés», que sa croissance économique ne devrait atteindre que 1% au mieux en 2012 (et non 1,8% comme Moody's le pensait jusque-là), et que cela «rendra encore plus difficile la réalisation des objectifs budgétaires ambitieux» du pays.

Moody's e montre plus sévère avec l'Espagne que ses concurrentes Standard and Poor's et Fitch, qui ont toutes deux abaissé la note du pays à «AA-» (quatrième meilleure note) dans les quinze derniers jours.