Quelques mois après être débarqué de Paris, Jérémy Guédez décide d'importer à Montréal le concept de boutique pour lequel travaille son frère à... Hong Kong. Dans un 2e étage de l'avenue Laurier, à deux pas du Leméac, il ouvre Kapok, une adresse pour hommes et femmes imaginée au départ comme une alternative aux centres commerciaux.

Publié le 18 nov. 2010
Thomas Leblanc, collaboration spéciale

Comme quelques autres boutiques fondées ces dernières années (Les Étoffes, U&I, Reborn), Kapok (1069, Laurier O.) souhaite se démarquer par la qualité, la créativité et le savoir-faire entourant la fabrication des produits qu'on y trouve. Nous avons été particulièrement heureux d'y trouver pour la première fois à Montréal les cardigans de la marque française Bérangère Claire, en plus d'y découvrir les porte-feuilles Maxx&Unicorn, fabriqués à la main à Brooklyn à partir de cuir italien.

En vrac, on trouve aussi chez Kapok des chaussures Common Projects, des sacs Porter et des collaborations exclusives avec le fabricant de carnets Moleskine et la marque de montres Lip.

ka-pok.com