Source ID:; App Source:

RBC en expansion au Québec

Micheline Martin, présidente de RBC Banque Royale au... (PHOTO RÉMI LEMÉE, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Micheline Martin, présidente de RBC Banque Royale au Québec.

PHOTO RÉMI LEMÉE, ARCHIVES LA PRESSE

(Montréal) La crise économique complique la vie de tous, y compris celle des grandes institutions financières. Or, certaines s'en sortent tout de même plutôt bien.

C'est le cas de la direction Québec de RBC Banque Royale, présidée par Micheline Martin.

Cette année, RBC investira plus de 40 millions dans ses infrastructures de la province.

«Nous rénoverons plusieurs succursales, nous changerons nos guichets automatiques et nous ouvrirons quatre nouvelles succursales», explique celle qui est en poste depuis 2000.

RBC voit encore de grandes occasions d'affaires au Québec. Chaque année, elle embauche autour de 600 personnes dans la province et on entend bien maintenir le cap cette année.

De plus, le budget annuel de formation accordé au Québec est d'environ 15 millions.

Grâce à cette stratégie dynamique, l'institution atteint même, depuis plusieurs années, un taux de croissance supérieur à 10% au Québec. C'est davantage que toutes les autres provinces canadiennes, excepté l'Alberta et le Manitoba.

«C'est vrai que l'environnement économique est difficile actuellement, mais ça ne va pas mal partout», nuance la dirigeante.

Bref, la crise n'a pas l'air de freiner les projets de Micheline Martin au Québec. Comment y arrive-t-elle?

«C'est certain qu'il faut assurer une gestion des dépenses très rigoureuse, mais c'est normal! Il ne faut pas faire ça seulement en temps de crise. Il faut aussi une discipline prudente et constance de gestion des risques.»

RBC n'hésite pas non plus à investir dans ses technologies pour augmenter son volume d'affaires. Par exemple, l'institution financière sera prochainement en mesure d'approuver un prêt hypothécaire dans un délai de 15 minutes.

Micheline Martin est convaincue que si l'institution arrive à maintenir une telle performance au Québec, c'est en partie grâce à la diversité de ses décideurs.

«Jusque dans ses plus hautes instances, RBC favorise une grande diversité hommes/femmes, mais aussi, une diversité ethnique, dit-elle. Cela enrichit le débat, amène de nouvelles idées et fait en sorte qu'on prend de meilleures décisions.»

 




la boite: 4391560:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer