(Pékin) La Chine a fait savoir vendredi que sa sonde martienne et le rover qui l’accompagne devraient se poser sur la planète rouge d’ici à mercredi prochain, heure locale.

Associated Press

L’agence spatiale chinoise a indiqué que la sonde Tianwen-1 a récolté de grandes quantités de données scientifiques depuis qu’elle s’est placée en orbite le 10 février. Elle devrait maintenant se poser sur une vaste zone de glace appelée Utopia Planitia.

Le rover Zhurong porte le nom du dieu chinois du feu. Il restera à bord de l’atterrisseur pendant plusieurs jours, à des fins diagnostiques, avant de poser les roues sur le sol martien et de partir à la recherche de signes de vie.

C’est la première fois que la Chine tente un atterrissage en douceur comme celui-là.

Les États-Unis sont les seuls à s’être posés avec succès sur Mars. Le plus récent rover, Perseverance, est arrivé en février.

Perseverance et son petit hélicoptère Infinity explorent actuellement la planète. La NASA compte récolter des échantillons de sol en juillet et les ramener sur Terre dans une dizaine d’années.

La Chine a mis en orbite le premier module d’une station spatiale permanente plus tôt cette année. Au moins dix autres missions seront nécessaires pour finir de préparer la station spatiale à l’arrivée d’un équipage de trois personnes d’ici la fin de l’an prochain.

La Chine a récemment ramené des échantillons de sol lunaire, une première pour n’importe quel programme spatial depuis les années 1970. Elle a aussi posé avec succès un rover sur la face cachée et mal connue de la Lune.