Quelques milligrammes de toute l’actualité scientifique de la semaine

Publié le 31 janv. 2021
Mathieu Perreault
Mathieu Perreault La Presse

Les ouragans touchent terre plus souvent

Depuis 40 ans, la trajectoire des ouragans se déplace vers l’ouest et le nord, ce qui les rend plus susceptibles de toucher terre. La distance entre leur point d’intensité maximale et les rivages a diminué de 30 kilomètres par décennie, ont calculé des climatologues du Collège impérial de Londres, qui publient leurs résultats cette semaine dans la revue Science. La raison de ce mouvement vers l’ouest, aussi observé dans les autres océans où sévissent les cyclones, serait un changement d’origine inconnue dans deux systèmes de circulation atmosphérique, Walker et Hadley.

Quiz

Quel lieu important pour les autochtones de l’Alaska vient d’être découvert ?

IMAGE FOURNIE PAR LE SERVICE NATIONAL DES PARCS

La bataille de Sitka, en 1804, représentée par l’illustrateur américain Louis S. Glanzman dans les années 1950

Le fort Shís’gi Noow, construit par les Tlingits en 1802 pour résister à la colonisation russe et conquis en 1804 par un escadron russe. Le fort, défendu par des canons achetés aux Britanniques, se trouve près de Sitka, où a été établie la première ville de l’Amérique russe. Il a été découvert par radar par des archéologues de l’Université Cornell et du Service national des parcs des États-Unis, qui décrivaient leurs travaux cette semaine dans la revue Antiquity.

Le chiffre

Deux fois

IMAGE VLADIMIR ZHUROV, ZORAN CULO ET NICOLAS BENSOUSSAN, FOURNIE PAR L’UNIVERSITÉ WESTERN ONTARIO

Un individu de l’espèce Tetranychus lintearius se nourrissant d’une feuille de haricot, avec des œufs d’acariens

La soie produite par Tetranychus lintearius, une espèce d’acariens, est deux fois plus résistance que la soie d’araignée. La soie de cet acarien, qui s’attaque à des plantes, est en outre 400 fois plus mince que la soie d’araignée, ce qui en fait le biomatériau le plus résistant qui soit. Cette découverte a été faite par un couple de biologistes de l’Université Western Ontario qui a consacré sa vie à cette espèce. Elle est décrite cette semaine dans la revue Scientific Reports.

Les dialectes du rat-taupe

Cas unique parmi les mammifères, le rat-taupe a des dialectes, ont découvert des biologistes européens et sud-africains. Dans Science, cette semaine, ils décrivent comment chaque colonie de rat-taupe nu a une forme légèrement différente de gloussements. Les chercheurs ont analysé 36 000 vocalisations de rats-taupes nus pour arriver à leurs fins.

Le mystère de l’Oural

PHOTO WIKIMEDIA COMMONS

La tragédie du col Dyatlov dans l’Oural en 1959

Une mystérieuse tragédie russe de l’alpinisme, qui a fait neuf morts en 1959 dans l’Oural, a bel et bien été causée par une avalanche, selon des chercheurs suisses. Dans la revue Communications Earth & Environment, les ingénieurs de l’École de technologie supérieure de Zürich expliquent que l’avalanche a été causée par une tranchée creusée par les alpinistes pour protéger leur tente. Cela a fragilisé une couche de neige glacée créée par les vents, qui s’est écroulée d’un seul coup sur la tente. Les alpinistes, dont certains étaient blessés, se sont ensuite enfuis à demi vêtus dans une forêt voisine, où ils sont morts d’hypothermie. Leurs corps ont été découverts plusieurs mois plus tard. L’absence d’avalanche massive ainsi que la faible pente de la montagne rendaient leur mort mystérieuse, d’autant plus qu’ils montraient des signes de radioactivité anormale.