(Houston) L’agence spatiale américaine a lancé mardi un appel à candidatures pour sa prochaine promotion d’astronautes. Critères : être américain et avoir un master dans une discipline scientifique, technologique, d’ingénierie ou de mathématiques, être médecin ou pilote.

Agence France-Presse

Les candidatures seront acceptées du 2 au 31 mars, mais la sélection finale ne sera faite qu’à la mi-2021. Suivra une formation de deux ans ou plus.

Pour la dernière promotion, recrutée en 2017 et « diplômée » seulement en janvier dernier, 18 000 personnes s’étaient portées candidates. Douze avaient été retenues.

La NASA dit avoir recruté 350 personnes depuis les années 1960, et aujourd’hui 48 astronautes appartiennent au corps actif, basé à Houston, au Texas.

Leur mission principale actuelle est d’assurer la rotation américaine à bord de la Station spatiale internationale, pour des missions d’environ six mois.  

Mais la NASA appelle les nouvelles recrues la « génération Artémis », du nom du programme de retour vers la Lune, à partir de 2024 selon le calendrier actuel. Et peut-être Mars dans la décennie suivante.

« C’est un moment incroyable dans l’histoire des vols habités pour devenir astronaute », a déclaré Jim Bridenstine, l’administrateur de la NASA.

Les critères de sélection sont d’avoir la citoyenneté américaine et d’être titulaire d’un diplôme de master dans les disciplines « STEM » (sciences, technologie, ingénierie et mathématiques).

Les candidats ne disposant pas d’un master peuvent toutefois postuler s’ils ont effectué deux ans dans un programme de doctorat. Les candidats médecins ou ayant un diplôme reconnu de pilote d’essai sont aussi considérés. Deux ans d’expérience professionnelle liée au diplôme ou 1000 heures de vol dans un appareil à réaction sont également requis.

En général, environ la moitié des nouvelles recrues sont des militaires, notamment des pilotes d’essai.