Pterois, aussi appelé en français rascasse, est un poisson venimeux qui vit dans l’océan Indien et le Pacifique. Il est toutefois en train d’envahir l’Atlantique, où il n’a aucun prédateur et où les proies n’ont pas appris à s’en méfier et se font gober à un rythme alarmant.

Philippe Mercure Philippe Mercure
La Presse

Or, voilà qu’une ONG appelée Robots in Service of the Environment vient de créer un robot capable d’attraper les spécimens de Pterois en les immobilisant par un courant électrique avant de les aspirer.

Le robot doit être manœuvré par un humain, mais il est doté d’un système de reconnaissance visuelle et peut plonger à plus de 300 m.

L’organisation reconnaît qu’il faudra des milliers de robots semblables pour réduire la population de Pterois, mais souligne que la chair est prisée des gourmets et qu’un pêcheur pourrait gagner jusqu’à 2000 $ par jour s’il est muni d’un tel robot.