La ministre de la Santé Danielle McCann a affirmé en point de presse, mercredi, qu’aucun nouveau cas de COVID-19 n’est déclaré au Québec, mais que 33 personnes sont actuellement sous investigation.

Raphael Pirro Raphael Pirro
La Presse

Mme McCann évalue toujours le risque de propagation au Québec comme étant faible, mais indique toutefois prendre la situation au sérieux.

Accompagnée par le DYves Jalbert, directeur adjoint de la protection de la santé publique, la ministre demande aux personnes revenant d’un séjour à l’étranger de garder un œil sur leur état de santé, et de contacter Info-Santé en cas de doute. Une période d’isolement volontaire de deux semaines est demandée aux personnes revenant d’Iran.

Québec identifiera dans un futur proche des cliniques de première ligne pour répondre aux personnes qui présentent des symptômes s’apparentant à ceux du COVID-19. Les cliniques choisies seraient principalement à Montréal et à Québec pour commencer.

Jusqu’à aujourd’hui, un seul cas a été déclaré au Québec. Il s’agit d’une femme qui revenait d’Iran. Celle-ci se trouve actuellement en isolement à la maison, après un bref séjour en centre hospitalier. Selon le DJalbert, elle se porterait plutôt bien.

Première rencontre du comité fédéral

Par ailleurs, le nouveau comité du cabinet fédéral sur le virus COVID-19 s’est rencontré pour la première fois mercredi, mais aucune décision n’a encore été prise pour la suite des choses.

La vice-première ministre, Chrystia Freeland, qui préside le comité, affirme que cette première rencontre a permis d’offrir des mises à jour sur l’impact économique du virus, entre autres.

PHOTO ADRIAN WYLD, LA PRESSE CANADIENNE

La vice-première ministre, Chrystia Freeland.

Elle affirme qu’un tel comité permettra de prendre des décisions rapidement pour réagir à cette situation fluide.

Les membres de ce comité, tous des ministres, se réuniront toutes les semaines pour que l’ensemble du gouvernement contribue à la direction, à la coordination et à la préparation d’une intervention face aux effets du virus sur la santé et l’économie.

En date du 4 mars, 33 cas du COVID-19 avaient été confirmés au Canada : 20 en Ontario, 12 en Colombie-Britannique et un au Québec.

L’Agence de la santé publique du Canada évalue le risque pour la santé publique associé au COVID-19 comme étant faible pour le pays. Néanmoins, elle invite les voyageurs canadiens à l’étranger à surveiller de près la propagation du COVID-19 dans les nombreux autres pays affectés.

- Avec La Presse canadienne